Accéder au contenu principal
Venezuela

Venezuela: Juan Guaido parvient à prêter serment comme président du Parlement

Juan Guaido au Parlement vénézuélien, le 7 janvier 2020 à Caracas.
Juan Guaido au Parlement vénézuélien, le 7 janvier 2020 à Caracas. REUTERS/Fausto Torrealba

Alors qu'il se dispute depuis dimanche la présidence du Parlement vénézuélien avec son rival Luis Parra, l'opposant Juan Guaido est parvenu ce mardi 7 janvier à prêter serment depuis le perchoir. Non sans mal.

Publicité

Juan Guaido a dû attendre la fin de la séance présidée par son rival Luis Parra pour parvenir à entrer dans l'enceinte du Parlement et y prêter serment. Avec la plupart des 100 députés qui l'ont élu dimanche, il était bloqué par l'armée à l'entrée du bâtiment où ils disent avoir été agressés par des militants pro-Maduro dont les huées se sont fait entendre jusqu’à l’intérieur du palais.

La séance de Luis Parra terminée, la majorité de Luis Guaido a pu pénétrer dans le bâtiment. Les élus se sont alors précipités sur les portes closes de l’hémicycle, qu’ils ont forcées malgré la résistance des militaires, pour investir la Chambre en entonnant l’hymne national. Lorsqu'ils ont pu accéder à la tribune, Luis Parra avait déjà quitté les lieux.

Juan Guaido a ouvert à son tour une séance parlementaire, raconte notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille. Celle-ci s’est tenue dans l'obscurité, car l’électricité a rapidement été coupée. Mais cela n’a pas empêché l’opposant à faire ce qu’il n’avait pas pu faire dimanche : prêter serment sur la Constitution du haut de son perchoir. « Au nom du Venezuela, je jure de remplir les devoirs de président par intérim », a-t-il déclaré. C'est en vertu de sa fonction de chef du Parlement que Juan Guaido s'était déclaré président par intérim du pays sud-américain le 23 janvier 2019.

Dimanche, Luis Parra s'était unilatéralement proclamé nouveau chef du Parlement à l'issue d'une séance mouvementée à laquelle Juan Guaido et de nombreux députés de l'opposition n'avaient pas pu assister, retenus à l'extérieur du bâtiment par de longs contrôles policiers. C'est finalement dans les locaux du journal El Nacional que l'opposant numéro un au président Nicolas Maduro avait été réélu président de la Chambre.

Sa prestation de serment ne règle cependant rien à la crise : le Parlement vénézuélien compte non seulement deux présidents, mais désormais deux Assemblées.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.