Accéder au contenu principal
Chine

Google interdit en Chine, annonce la presse officielle chinoise

DR

Google a échoué dans sa démarche de renouvèlement de sa licence malgré la volonté exprimée par l’entreprise américaine de maintenir ses activités en Chine, a annoncé le 1er juillet 2010, la presse officielle chinoise. Selon un responsable chinois cité par l'agence officielle Chine nouvelle, une réponse sera donnée « prochainement » au groupe américain. La licence d'exploitation du géant de l'internet a expiré le 29 juin. 

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Marc Lebeaupin

Rien n'est officiel pour l'instant mais selon la presse chinoise, qui ne cite aucun responsable, le nom de Google n'apparaît pas dans la nouvelle liste des entreprises accréditées en Chine et autorisées à disposer d'un site internet.

La sanction semble bien être tombée au lendemain de la date limite pour le renouvellement des licences d'exploitation. Le China Daily, principal journal en langue anglaise, explique que Google a échoué dans sa démarche.

Le quotidien officiel met en cause une démarche très tardive de la part de l'entreprise américaine, tout en ajoutant que Google n'est pas la seule entreprise étrangère à être ainsi privée d'existence en Chine. Les licences d'autres opérateurs internet, tels que Nokia ou Microsoft n'ont pas non plus été renouvelées.

L'organisme officiel qui attribue ces licences a simplement fait savoir qu'il s'occupait de ces dossiers, que des résultats sont attendus, et qu'il diffuserait un communiqué dans les prochains jours.

En attendant, le site de Google est déjà partiellement bloqué. Les services en ligne, tels que Google Map ne sont plus opérationnels. L'accès au moteur de recherche est limité. Le système d'assistance dans le choix des caractères, indispensable pour des recherches en Chinois, ne fonctionne plus, selon la direction de l’entreprise à New York.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.