Accéder au contenu principal
Afghanistan

Un faux taliban trompe l’Otan et les services secrets britanniques

Article du New York Times révélant l'arnaque du faux taliban.
Article du New York Times révélant l'arnaque du faux taliban. New York Times

Un faux taliban a négocié avec l'Otan et l'administration afghane pendant des mois. Mollah Akhtar Mohammed Mansour se faisait passer pour le N°2 du mouvement insurgé, juste derrière le mollah Omar. L'arnaque a été révélée par le New York Times mardi dernier et confirmé par le Times de Londres qui « charge » les services secrets britanniques du MI6 ce vendredi 26 novembre. Selon le Times, c'est le MI6 qui a introduit l'imposteur dans ces négociations coûteuses, et tenues au plus haut niveau.

Publicité

Les informations recueillies par les confrères américains et britanniques décrivent un homme de bonne volonté, peu exigeant en terme de revendications, mais vénal. Apparemment, il a touché beaucoup d'argent pour ses « services » : des centaines de milliers de dollars.

Mollah Mansour est allé à Kaboul à plusieurs reprises, escorté par l'Otan. Ce n'est qu'au bout de la troisième rencontre avec des officiels afghans, à Kandahar, que le doute s'est installé. On a glissé dans la délégation gouvernementale quelqu'un qui avait connu le mollah Mansour plusieurs années auparavant. Pas de chance : le témoin ne reconnait pas M. Mansour.

Alors trois hypothèses :1- l'imposteur est un escroc. 2- l'imposteur est espion taliban. 3- l'imposteur est un agent des services secrets pakistanais. Enfin, dans cette partie de poker-menteur il y aurait un joker : il y en a encore qui, parait-il, croient que l'imposteur est un agent (un intermédiaire) du mollah Mansour et qu'il va revenir négocier.

L'ancien représentant américain à Kandahar minimise la responsabilité des Britanniques. Il déclare : « qu'une stupidité de ce genre est généralement le résultat d'un travail d'équipe ». En tout cas, c'est d'une naïveté confondante et, pour le New York Times, cet épisode souligne le climat étrange et irréel dans lequel évoluent les décideurs pour tenter de sortir des neuf années de guerre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.