Accéder au contenu principal
Japon / Economie

La hausse du yen pousse les autorités japonaises à intervenir sur le marché des changes

Le taux de change du yen face au dollar à Tokyo, le 4 août 2011.
Le taux de change du yen face au dollar à Tokyo, le 4 août 2011. Reuters / Kim Kyung-Hoon

Au Japon, la hausse spectaculaire du yen a décidé les autorités du pays d'intervenir sur le marché des changes. L'objectif de cette intervention : permettre aux entreprises japonaises de rester compétitives sur les marchés extérieurs pour continuer la reconstruction du pays après le séisme et le tsunami du mars dernier.  

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

La Banque du Japon intervient sur les marchés des devises, au lendemain de la décision de la Banque nationale suisse de contrer la surévaluation, non moins extrême, du franc. La Banque du Japon intervient encore au moment où Hitachi et Mitsubishi Heavy, les deux géants japonais, décident de discuter d’une fusion. La hausse du yen, disent-ils, mais aussi l’impact de l’accident nucléaire de Fukushima sur leurs activités dans le domaine nucléaire, les forcent à envisager une fusion.

Le gouvernement japonais reconnaît qu’avec un yen qui a atteint il y a quelques jours son niveau le plus haut face au dollar depuis 1945, les entreprises japonaises d’exportation ne peuvent plus concurrencer les groupes coréens, chinois ou européens. Le yen fort rend plus difficile la reconstruction du Japon, assommé par le séisme et le tsunami géant du 11 mars.

Mais, ajoute-t-on à Tokyo, le yen fort reflète l’affaiblissement du dollar, les risques de récession aux Etats-Unis et la crise de la dette publique dans la zone euro.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.