Accéder au contenu principal
Russie / Inde

Vladimir Poutine en Inde, importants contrats militaires en vue

La dernière visite de Vladimir Poutine en Inde remonte à mars 2010, en qualité de Premier ministre..
La dernière visite de Vladimir Poutine en Inde remonte à mars 2010, en qualité de Premier ministre.. Reuters / B Mathur

Le président russe Vladimir Poutine effectue ce lundi 24 décembre sa première visite officielle en Inde depuis 2010. Au cours de cette visite, le maître du Kremlin espère boucler des  contrats de plusieurs milliards d'euros dans le domaine militaire. Le président russe se rend à à New Delhi à l'invitation du Premier ministre indien Manmohan Singh, avec qui il doit s'entretenir. 

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Veronika Dorman

Moscou et New Delhi sont des partenaires stratégiques de longue date. Et l’Inde est le principal client de l’industrie militaire russe. L’un des objectifs de la visite de Vladimir Poutine est de rappeler l’importance de ces relations privilégiées.

Parce que même si les échanges commerciaux s’intensifient, les relations sont néanmoins tendues ces derniers temps. La Russie n’ayant pas respecté les délais de livraison d’un porte-avion. En plus, l’Inde ne se fournit plus exclusivement en Russie mais se tourne vers d’autre pays exportateurs d’armement, comme Israël et les États-Unis.

Cependant le marché indien est crucial pour le Kremlin, qui a perdu d’importants contrats dans le printemps arabe, alors que des milliards d’euros sont injectés dans la modernisation de l’industrie militaire russe.

Selon les experts, le président Poutine se déplace pour conclure des transactions colossales, dont la vente d'avions et d’hélicoptères, de frégates et de missiles.

Coopération militaire

L'Inde est le premier client de l'industrie de défense russe, c'est dire l'importance de cette visite au cours de laquelle des contrats pour un montant de l'ordre de 7, 5 milliards de dollars pourraient être conclus, dont la vente de 42 avions de chasse Soukhoi pour 3, 7 milliards millions de dollars, de 12 hélicoptères, de frégates et de missiles.

L'Inde a multiplié par trois ses importations d'armes depuis l'an 2000 devenant ainsi le premier importateur mondial d'équipements militaires.

Quant à la Russie, elle a doublé ses exportations d'armes durant la même période et elle a intérêt à entretenir des relations solides avec son client indien, devenu essentiel pour son industrie alors que la Russie a perdu des contrats dans le monde arabe avec les récents changements de régime. D'autant plus que l'Inde qui ne se fournissait auparavant qu'auprès de l'industrie militaire russe se tourne maintenant vers d'autres pays comme Israël et les Etats-Unis.

Vladimir Poutine va devoir fournir de bonnes explications au retard pris par la commande faite par New Delhi d'un porte-avion rénové de l'époque soviétique.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.