Accéder au contenu principal
Iran

Un singe iranien dans l'espace

Le singe envoyé dans l'espace par l'Iran  est revenu vivant.
Le singe envoyé dans l'espace par l'Iran est revenu vivant. REUTERS/Press TV via Reuters TV

Nouvelle avancée majeure dans le programme spatial iranien. Un singe a été envoyé dans l'espace à bord d'une capsule habitable, avant d'être récupéré vivant en territoire iranien. Téhéran se fixe pour objectif d'envoyer un homme dans l'espace d'ici 2020. Les Occidentaux s'inquiètent des implications militaires d'un tel programme.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

C'est une nouvelle étape dans la conquête de l'espace par l'Iran. Téhéran a envoyé un singe dans l'espace à bord d'une capsule habitable et l'a récupéré saint et sauf à son atterrissage. La capsule est montée à 120 kilomètres d'altitude et a ensuite été récupérée en territoire iranien.

Le singe est revenu vivant, ce qui a permis aux scientifiques iraniens de mener une série d'expériences. L'Iran s'est fixé pour objectif d'envoyer un homme dans l'espace d'ici 2020.

L'Iran rejoint ainsi un petit club de pays capables d'envoyer des êtres vivants dans l'espace. La conquête de l'espace est un objectif ambitieux pour Téhéran.

Malgré les sanctions internationales, l'Iran a déjà placé trois satellites en orbite à l'aide de fusées de plus en plus perfectionnées. Une manière pour Téhéran de dire que les sanctions intenationales n'ont aucun effet sur ses progrès scientifiques.

Les pays occidentaux accusent Téhéran de développer un programme spatial et balistique, en affirmant que le régime pourrait augmenter la portée de ses missiles capables d'emporter des charges conventionnelles et éventuellement nucléaires. Ce que l'Iran a toujours démenti.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.