Accéder au contenu principal
Malaisie

Malaisie: l'opposition continue à contester la victoire du Barisan Nasional

Najib Razak du Barisan Nasional a été reconduit, mais il est raillé sur la toile.
Najib Razak du Barisan Nasional a été reconduit, mais il est raillé sur la toile.

En Malaisie, alors que le Premier ministre Najib Razak a été reconduit dans ses fonctions suite à la victoire officielle de son parti, le Barisan Nasional, le Pakatan Rakyat de l’opposition, sorti perdant du scrutin, continue à contester les résultats. Si les Malaisiens semblent en majorité fatalistes dans la rue, ils se déchaînent sur internet et commencent aussi à s’organiser pour le rassemblement auquel le leader de l’opposition Anwar Ibrahim les convie, demain mercredi 8 mai.

Publicité

Avec notre correspondante à Singapour, Carrie Nooten

Après avoir déclaré que la démocratie était morte en Malaisie à l’annonce des résultats, et avoir troqué leur photo de profil Facebook pour un carré noir, les internautes multiplient maintenant les parodies et les canulars sur la toile.

Notamment à propos des pannes de courant dont ont été victimes de nombreux centres de vote lors du dépouillement, ce qui selon eux aurait permis d’introduire des urnes trafiquées.

Cliquez pour agrandir
Anwar Ibrahim, leader de la coalition de l’opposition, le Pakatan Rakyat, samedi 4 mai à l’issue d’un meeting à Seberang Java. REUTERS/Samsul Said

En toute discrétion, ils font passer le mot sur les forums à propos du rassemblement organisé par Anwar Ibrahim, demain mercredi 8 mai. Et avec plus de virulence, ils ont critiqué toute la journée sur Twitter les propos du Premier ministre, l’accusant d’attiser les haines raciales.

Najib Razak avait en effet expliqué le recul de son parti par un « tsunami chinois » qui se serait rangé du côté de l’opposition, des propos bien loin de la « Malaisie unie » dont il avait fait son slogan ces quatre dernières années. Sans compter que sur la toile, ou dans la rue, il apparaît de plus en plus que ce sont les Malaisiens de classe moyenne qui se sont détournés de lui. Une vraie fissure dans son électorat traditionnel.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.