Accéder au contenu principal
Japon

Japon: le Premier ministre conforté par les élections sénatoriales

Shinzo Abe, le 4 juillet 2013, lors de la campagne pour les sénatoriales qu'il vient de remporter.
Shinzo Abe, le 4 juillet 2013, lors de la campagne pour les sénatoriales qu'il vient de remporter. REUTERS/Yuya Shino

Shinzo Abe a remporté ce dimanche 21 juillet les élections sénatoriales, ce qui lui permettra de prolonger son ambitieux plan de redressement du Japon, troisième économie du monde. Avec son allié du centre, le parti conservateur du Premier ministre obtient la majorité absolue à la Chambre haute. La moitié des 242 sièges était en jeu.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

L'expérience des « Abenomics », surnom donné à la politique économique du Premier ministre japonais, va passer à la phase suivante. Par cette victoire aux sénatoriales, le Premier ministre Shinzo Abe obtient une assise encore plus large pour lancer ce qu'il appelle lui-même « la troisième flèche » de son plan de redressement de la troisième économie du monde.

Il est désormais question de réformes structurelles semblables à celles que l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder avait réalisées il y a une douzaine d’années en Allemagne, ou à celles de Margaret Tatcher au Royaume-Uni dans les années 1970.

La plupart des commentateurs japonais souhaitent que Shinzo Abe prennent en exemple la Dame de fer britannique : qu’il déréglemente l’économie, réforme le marché du travail, modernise l’agriculture et baisse l’impôt sur les sociétés.

Shinzo Abe démontrera-t-il le même courage politique que Mme. Tatcher, dans un Japon hyper socialisé et qui n’a plus que trois ans d’épargne pour financer seul ses déficits ? Certains en doutent et pensent que le Premier ministre s’intéresse davantage à la révision de la Constitution pacifiste qu’à l’économie.

Avec ces sénatoriales, les Japonais lui ont donné aujourd’hui un mandat, et un seul : redresser l'économie. Ils tiennent à leur Constitution pacifiste comme à la prunelle de leurs yeux, même si elle a été écrite d’une main américaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.