Accéder au contenu principal
Malaisie

La Malaisie en pleurs avec l’arrivée des premiers corps du MH17

Les restes de 20 Malaisiens sont arrivés à l'aéroport de Sepang, le 22 août 2014.
Les restes de 20 Malaisiens sont arrivés à l'aéroport de Sepang, le 22 août 2014. REUTERS/Olivia Harris

Journée de deuil national ce vendredi 22 août en Malaisie, où 20 corps des 43 victimes malaisiennes du vol MH17 abattu en Ukraine ont été rapatriés des Pays-Bas. Le sultan et le Premier ministre ont assisté à une cérémonie d’hommage sur le tarmac de l’aéroport, tandis que tout le pays respectait une minute de silence. Les citoyens ont été également invités à se vêtir de couleurs sombres.

Publicité

Avec notre correspondante régionale, Carrie Nooten

Un ballet bien ordonné de corbillards blancs sur le tarmac, 300 soldats mobilisés sous un soleil de plomb pour porter cercueils et urnes funéraires drapés de l’emblème national : la Malaisie a accueilli les restes des victimes du MH17 dans une cérémonie sans précédent. C’est, en effet, la première fois que des honneurs militaires sont rendus à des civils.

Pour l’instant, seuls les corps et restes de 28 victimes sur les 43 malaisiennes ont été identifiés - et seuls, 20, rapatriés. Les dignitaires religieux bouddhistes, taoïstes ou musulmans, et les proches qui s’étaient rendus aux Pays-Bas veiller leurs morts, avaient eux atterri un peu plus tôt dans la matinée. Ils ont assisté à la commémoration aux côtés d’hôtesses de Malaysia Airlines, en uniforme fleuri et voilées de noir.

L’événement solennel - ainsi que les prières qui ont suivi - a été retransmis en direct par la plupart des télévisions nationales : depuis la disparition du premier avion de Malaysia Airlines, le MH370, c’est justement ce cérémonial qui faisait défaut en Malaisie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.