Accéder au contenu principal
Chine

Deux géants pétroliers traînés en justice par des pêcheurs chinois

Vue générale du fleuve Hai He, à Tianjin.
Vue générale du fleuve Hai He, à Tianjin. Getty Images/Larry Dale Gordon

Un tribunal de Tianjin, grande ville portuaire chinoise, doit juger le cas de quelques pêcheurs qui réclament des dédommagements après avoir été victimes d’une importante fuite de pétrole survenue en 2011 dans la baie de Bohai, située à 150 km au sud-est de Pékin. Trois ans après les faits, deux entreprises pétrolières se trouvent sur le banc des accusés.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

Vint-et-un pêcheurs osent défier deux géants de l’exploitation pétrolière, à savoir ConocoPhillips, une multinationale américaine, et la compagnie d’Etat China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), l’une des plus grandes entreprises pétrolières chinoises. En septembre 2011, ces deux compagnies ont dû suspendre leur production. Une fuite sur une plateforme pétrolière avait pollué la mer et les côtes sur 870 kilomètres carrés. A l'époque, le bureau de surveillance des océans avait qualifié les faits d'accident « grave ».

Photo non datée d'un pêcheur sur le fleuve Hai He, à Tianjin.
Photo non datée d'un pêcheur sur le fleuve Hai He, à Tianjin. Getty Image/Pan Hong

Les pêcheurs, éleveurs de concombres de mer - ces animaux marins que tous les bons restaurants chinois proposent à leurs clients -, disent avoir subi des pertes importantes et réclament 18 millions d’euros de dédommagement.

Aucune des deux entreprises n’est prête à payer. ConocoPhilipps dit avoir alerté les autorités, tout en nettoyant les dégâts. L’autre compagnie, CNOOC, fait valoir que les pêcheurs travaillaient illégalement et ne peuvent donc pas toucher d'indemnisation. Par ailleurs, les deux entreprises soutiennent qu’aucun lien direct n’a pu être établi entre l’accident et la mort des concombres de mer, ce que les pêcheurs réfutent.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.