Accéder au contenu principal
Thaïlande

Le couple héritier du trône de Thaïlande vole en éclat

Le prince Maha Vajiralongkorn et la princesse Srirasmi, en 2006 à Bangkok.
Le prince Maha Vajiralongkorn et la princesse Srirasmi, en 2006 à Bangkok. REUTERS/Adrees Latif/Files

L’épouse du prince héritier de Thaïlande, la princesse Srirasmi, a «renoncé à son statut royal». Autrement dit, elle a été répudiée par le futur roi Vajiralongkorn. Cette annonce intervient alors que plusieurs membres de la famille de la princesse ont été arrêtés le mois dernier, dans le cadre d’un scandale de corruption sans précédent. Srirasmi était tombée en disgrâce, alors que le roi, demi-dieu de 87 ans, est hospitalisé depuis des semaines.

Publicité

Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

L’annonce a été faite vendredi soir, le 12 décembre, par le palais royal thaïlandais, en des termes feutrés. Le roi, dit le communiqué, a accepté la demande de la princesse Srirasmi d’être relevée de tous ses titres royaux.

Le communiqué ne donne aucune raison à cette destitution brutale. Mais tous les Thaïlandais comprennent le message : le prince héritier Vajiralongkorn, lequel doit devenir roi en cas de décès du monarque actuel, répudie son épouse.

Cela n’est pas une surprise totale. Pas moins de sept membres de la famille de la désormais ex-princesse Srirasmi ont été arrêtés le mois dernier dans le cadre d'un scandale de corruption comme le royaume n’en avait jamais connu. Parmi ceux-ci : ses trois frères ainsi que son oncle, l'un des policiers les plus gradés de Thaïlande.

Derrière ces événements, il s’agit pour le prince héritier de préparer son intronisation, la santé du roi, âgé de 87 ans, déclinant rapidement. Le prince Vajiralongkorn, qui n’est guère populaire, a voulu mettre à l’écart sa femme.

Celle-ci n’avait jamais été acceptée par le palais royal en raison notamment d’une vidéo largement diffusée sur Internet où elle apparaissait en tenue légère.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.