Accéder au contenu principal
Inde

Internet étend sa toile sur le sous-continent indien

En Inde, l’utilisation d’internet sur mobile est en forte progression, avec 65 à 70 % des internautes se servant de smartphones ou tablettes.
En Inde, l’utilisation d’internet sur mobile est en forte progression, avec 65 à 70 % des internautes se servant de smartphones ou tablettes. Getty Images/Xavier Arnau

Après un démarrage lent, l’utilisation du Net croît désormais très vite au pays de Gandhi, en plein boom technologique. Les chiffres font tourner la tête et font de l’Inde le deuxième pays du monde, derrière la Chine en termes d’utilisateurs de l’internet. Une croissance de 32% en un an. Qui sont ces nouveaux usagers ? Que cherchent-ils sur la Toile ? Eclairages.

Publicité

Les chiffres donnent le tournis. Jusqu’ici, en dépit de son image high-tech, l’Inde ne s’est pas particulièrement distinguée dans l’usage à grande échelle des technologies de l’information. Mais les choses sont manifestement en train de changer, comme en témoigne le dernier rapport de l’organisation des professionnels indiens d’internet (IAMAI). Avec ses 300 millions d’internautes, l’Inde se situe derrière la Chine qui, elle, compte 600 millions d’usagers du Web et elle est devant désormais les Etats-Unis où le nombre d’utilisateurs s’élève à 279 millions. Les auteurs de l’étude estiment que les internautes indiens seront 354 millions d’ici juin.

En fait, ce qu'il faut retenir dans ces statistiques, c’est le rythme rapide de croissance du nombre d’usagers. Ce rythme s’est accéléré au cours des derniers mois. Il a fallu plus de dix ans pour passer de 10 millions à 100 millions d’utilisateurs de l’internet en Inde, et seulement trois ans pour passer de 100 à 200 millions, et à peine douze mois pour passer de 200 à 300 millions. Internet est désormais clairement entré dans les mœurs.

Une très forte progression

Cette accélération s’explique par le taux d’équipement en mobiles des Indiens, l’un des plus forts au monde. Il se trouve que les mobiles de haute gamme qui donnent accès à internet ont vu leur prix chuter et sont aujourd’hui accessibles au plus grand nombre. C’est ce qui explique que l’utilisation d’internet sur mobiles est en forte progression, avec 65 à 70% des internautes se servant de ce type de terminaux. L'accès à l'internet est aussi facilité par le grand nombre de cybercafés et l'ouverture du secteur aux entrepreneurs privés qui ont diversifié les services, ce qui a pour effet de multiplier le nombre de connexions.

Quel est le profil de ces nouveaux internautes ? 75% ont moins de 35 ans et ils sont masculins à plus de 60%. Si la majorité des utilisateurs du Net est issue des villes, c’est la population d’internautes ruraux qui a enregistré ces dernières années l’augmentation la plus rapide, soit 39% contre seulement 29% en villes. C’est une évolution majeure qui s’explique aussi peut-être par le fait que l’accès à un grand nombre de services sociaux et administratifs passe aujourd’hui par le Net. Par exemple, de plus en plus d'Etats indiens se sont lancés dans la numérisation complète du cadastre rural, permettant la délivrance de titres de propriété par internet ou l'obtention de crédits grâce aux liens internet entre la banque et le cadastre. Si la population rurale se connecte aujourd'hui plus facilement aux sites, c'est aussi parce que le contenu des sites s'est diversifié, avec leur multiplication en langues vernaculaires. Google qui a inauguré le 3 novembre dernier son site internet en hindi (hindiweb.com) espère attirer à terme 300 millions d'internautes 

E-commerce

Quant aux utilisateurs dans les villes, ils se servent du web pour accéder à l’éducation en ligne, à la bourse ou aux sites de vente en ligne. Encore balbutiant, l'e-commerce commence à prendre de l'ampleur, avec Amazon, Flipkart investissant massivement pour améliorer leurs infrastructures. Pour l'instant, c'est le site web de la SNCF indienne qui est la destination la plus populaire parmi les différents sites de vente en ligne. Selon une étude commandée par Google, le commerce en ligne devrait enregistrer un chiffre d'affaires de 15 millions de dollars d'ici 2016. 

Le scénario n'est pas tout à fait rose pour autant. Il convient en effet de nuancer les chiffres de croissance du nombre d’internautes relativement à la population indienne et par rapport à la demande encore insatisfaite. C’est en Inde que vivent un quart des déconnectés mondiaux essentiellement parce que 45% des habitants n’ont pas accès à l’électricité. L’utilisation d’internet se heurte aussi au bas débit. Le pays pâtit de l’absence d’un plan de déploiement national du haut débit. Une situation que déplore régulièrement le patron de Google Eric Schmidt qui lors d'un de ses voyages en Inde a réclamé que le gouvernement indien investisse pour développer les connexions internet rapides par fibre optique à travers tout le pays. En visite en Inde, Mark Zuckerberg, jeune patron et fondateur de Facebook a, pour sa part, relevé le défi de l'innovation en Inde afin de rendre internet plus pertinent pour les femmes, les étudiants, les agriculteurs et les travailleurs migrants en Inde. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.