Accéder au contenu principal
Sri Lanka

Elections au Sri Lanka: le retour raté de Mahinda Rajapakse

Huit mois après son éviction de la présidence, Mahinda Rajapakse a perdu son pari de revenir au pouvoir en Premier ministre.
Huit mois après son éviction de la présidence, Mahinda Rajapakse a perdu son pari de revenir au pouvoir en Premier ministre. REUTERS/Dinuka Liyanawatte

Au Sri Lanka, une coalition dirigée par le principal parti d'opposition a remporté mardi 18 août les élections législatives. Pas de majorité absolue cependant. Le scrutin était d'abord perçu comme un référendum sur l'ancien homme fort du pays, Mahinda Rajapakse. Il a donc perdu son pari de revenir au pouvoir en tant que Premier ministre.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

« Mon rêve de devenir Premier ministre s'évapore », a déclaré mardi matin Mahinda Rajapakse. L'ex-président et homme fort du Sri Lanka a reconnu avoir raté son come-back politique avant même l'annonce des résultats définitifs des législatives. L'UPFA (L'Alliance pour la liberté du peuple), la coalition menée par son parti, a remporté 95 sièges sur les 225 au Parlement, contre 106 pour celle menée par l'UNP (Parti national uni), le centre-droit.

Le leader nationaliste était tombé de haut en janvier dernier lorsqu'il avait été battu à l'élection présidentielle par un candidat surprise, son propre ministre de la Santé Maithripala Sirisena, qui avait mené une fronde contre lui. En 2009, M. Rajapakse était pourtant au sommet de sa gloire sur l'île, après avoir mis à genoux la guérilla indépendantiste tamoule. Mais sa gouvernance despotique, la répression systématique des dissidents politiques ainsi que la pratique d'un népotisme à outrance ont fini par user la patience du peuple sri-lankais.

En votant une nouvelle fois contre Mahinda Rajapaske, le pays a envoyé un message clair et laisse le champ libre à Maithripala Sirisena pour mettre en place les réformes constitutionnelles promises en janvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.