Accéder au contenu principal
Chine / Etats-Unis

Xi Jinping à Washington: silence sur les droits de l’homme?

Le président chinois Xi Jinping a fait un discours dans le campus de Microsoft, à Richmond, dans l'Etat de Washington, le 23 septembre 2015.
Le président chinois Xi Jinping a fait un discours dans le campus de Microsoft, à Richmond, dans l'Etat de Washington, le 23 septembre 2015. REUTERS/Ted S. Warren

Le président chinois Xi Jinping continue sa première visite d’Etat aux Etats-Unis avec une halte à Washington ce jeudi. Une visite au cours de laquelle la question des droits de l’homme et la répression brutale des voix dissonantes en Chine ne seront certainement pas évoquées, ce que regrette la famille de l’avocat Gao Zhisheng qui a passé des années en prison et vit aujourd’hui en résidence surveillée.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

Geng Zhisheng, l’épouse du célèbre avocat, n’attend rien des discussions entre Barack Obama et Xi Jinping. « Ils devraient donner la priorité au sujet des droits de l’homme, mais je ne crois pas qu’ils ont la volonté de le faire », estime-t-elle.

Réfugiée aux Etats-Unis avec ses enfants depuis 2009, elle a décliné l’invitation à participer, ensemble avec d’autres proches de dissidents, à une rencontre avec le secrétaire d’Etat John Kerry. Un refus qui jette une lumière peu flatteuse sur le soutien de l’administration américaine pour les militants des droits de l’homme persécutés par un pouvoir chinois de plus en plus répressif.

Dans sa première interview depuis cinq ans, Gao Zhisheng vient de révéler quel traitement ses geôliers lui ont réservé avant de le relâcher en été 2014 : l’isolement dans une cellule sans fenêtre ni aération pendant trois ans et la torture à la matraque électrique. Mais pour Gao Zhisheng, il est hors de question de quitter son pays pour rejoindre sa famille aux Etats-Unis. L’avocat a choisi de défier le pouvoir: « Chaque fois que nous émergeons de la prison vivant, dit-il, c’est une défaite pour nos adversaires. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.