Accéder au contenu principal
Fidji

Les îles Fidji se remettent lentement du passage du cyclone Winston

Déblayage d'une route de la capitale Suva après le passage du cyclone Winston qui a ravagé les îles Fidji, le 21 février 2016.
Déblayage d'une route de la capitale Suva après le passage du cyclone Winston qui a ravagé les îles Fidji, le 21 février 2016. REUTERS/Taniela Qalilawa/Handout

Les vents à près de 300 km/h ont fait beaucoup de dégâts et ce dimanche, les opérations de nettoyage avaient commencé pour remettre sur pied les infrastructures et une économie très dépendante du tourisme.

Publicité

Les îles Fidji se sont lancées ce dimanche dans de gigantesques opérations de nettoyage après le passage du cyclone tropical Winston sur l'archipel du Pacifique, le plus puissant de son histoire. Un passage qui a occasionné de nombreux dégâts et causé la mort de 5 personnes, selon le bilan annoncé par le Premier ministre Voreqe Bainimarama.

Winston est le seul cyclone de catégorie 5 à jamais toucher l'archipel mélanésien très dépendant du tourisme, où vivent 900 000 habitants. Le cyclone a frappé l'île principale de Veti Levu, mais a relativement épargné la capitale, Suva.

Interrogée par l’AFP, Iris Low-McKenzie, la directrice locale de l'ONG Save the Children, a expliqué qu'il était trop tôt pour évaluer les dégâts sur les îles les plus reculées de l'archipel, qui en compte environ 330 : « Je suis spécialement inquiète quant au sort des communautés qui vivent dans des îles éloignées que nous n'avons pas encore pu joindre. » Des milliers de logements auraient été détruits, selon des informations non confirmées.

Etat de catastrophe naturelle

Pour l'heure, l'état de catastrophe naturelle a été décrété pour un mois. Un couvre-feu, instauré pour « assurer les sécurité de tous les Fidjiens », sera levé lundi. Beaucoup d’habitants de ces zones ont passé la nuit dans des écoles, transformées en refuges d’urgence. Ecoles qui resteront d’ailleurs fermées pendant une semaine.

Des chutes d'arbres ont barré des routes et provoqué des coupures de courants sur Viti Levu et tous les vols ont été annulés à l'aéroport international Nadi. La compagnie Virgin Australia devrait toutefois reprendre ses vols à partir de lundi.

(Avec AFP)

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.