Accéder au contenu principal
Inde

L'Inde accueille des Brics affaiblis par leurs difficultés économiques

La ville indienne de Goa accueille à partir de ce samedi 15 octobre 2016 un nouveau sommet des Brics.
La ville indienne de Goa accueille à partir de ce samedi 15 octobre 2016 un nouveau sommet des Brics. REUTERS/Danish Siddiqui

Le sommet des puissances émergentes des Brics débute ce samedi 15 octobre à Goa, en Inde. Ce groupe, qui réunit le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, passe par une phase difficile. En effet, beaucoup de ces nations traversent une crise économique, mais l'Inde, seul survivant, va essayer de redonner des couleurs à ce groupe.

Publicité

Avec notre correspondant à New DelhiSébastien Farcis

Les émergents économiques de ce début de siècle arrivent affaiblis à ce sommet de Goa. La Russie est en récession à cause de la baisse du prix des hydrocarbures, le Brésil, lui, est frappé par la chute des matières premières et une crise politique majeure et enfin la Chine connaît un ralentissement industriel.

Mais le groupe des Brics représente une plateforme stratégique utile pour ces puissances du nouveau monde. La Russie et la Chine veulent s'en servir pour contrer l'Occident, et l'Inde va clairement militer ce week-end pour condamner le terrorisme. L’objectif est d'isoler diplomatiquement le Pakistan, qui soutient des groupes jihadistes anti-indiens selon New Delhi.

Dans le domaine économique, le premier succès des Brics est d'avoir mis sur pied une banque d'investissement, qui va financer ses premiers projets dans l'énergie renouvelable, pour un montant d'environ 735 millions d'euros. Cette banque aurait maintenant besoin de l'injection de plus de 3 milliards d'euros pour développer de nouvelles infrastructures. Il faut désormais attendre de voir si la santé financière fébrile de ces cinq pays permettra de relever ce défi.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.