Accéder au contenu principal
Chine

Chine: le maire de Pékin annonce des mesures «urgentes» contre la pollution

Epais nuage de pollution à Pékin, sous alerte rouge: une image récurrente de la capitale chinoise (décembre 2016).
Epais nuage de pollution à Pékin, sous alerte rouge: une image récurrente de la capitale chinoise (décembre 2016). REUTERS/Stringer

Pékin se dit déterminé de combattre la pollution de l’air qui plonge régulièrement la ville dans un épais brouillard toxique. Le maire de la capitale chinoise vient d’annoncer des mesures anti-smog «extraordinaires» mais, comme les pics de pollution, ces annonces censées calmer le mécontentement des habitants de la ville se suivent et se succèdent, sans forcément être suivies de faits.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

Pékin ne badine pas avec la pollution – c’est en tout cas le message que le nouveau maire Cai Qi compte envoyer à ses 22 millions d'administrés. C'est une « mission urgente pour Pékin et les régions voisines de coopérer afin d’améliorer la qualité de l’air », a t-il martelé devant la presse officielle. Pour 2017, Cai Qi promet donc une baisse de la consommation du charbon de 30%, sans pour autant dire comment il compte réaliser cet exploit.

L’année passée, à Pékin, le taux moyen des particules fines, très nocives, dans l’air était de 73 microgrammes par mètre cube – ce sont donc près de 10% en moins par rapport à 2015, mais ce taux reste toutefois trois fois supérieur au seuil recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pékin dépensera cette année 2 milliards 400 millions d’euros pour lutter contre la pollution de l’air. Plusieurs centrales à charbon ont déjà été fermées et le chauffage au charbon de bois est interdit.

Mais le maire de la ville le sait pertinemment : la pollution ne s’arrêtera pas devant les portes de la capitale et sans le concours du Hebei, la province très industrielle qui entoure Pékin, aucune mesure municipale ne pourra s’avérer efficace.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.