Accéder au contenu principal
Australie

Australie: une voiture fonce dans la foule à Melbourne faisant dix-neuf blessés

Près de la station de Flinders Street dans le centre de Melbourne, après une attaque à la voiture-bélier, ce 21 décembre 2017.
Près de la station de Flinders Street dans le centre de Melbourne, après une attaque à la voiture-bélier, ce 21 décembre 2017. AAP/Joe Castro via REUTERS

Une voiture a foncé dans la foule dans le centre de Melbourne, en Australie, ce jeudi 21 décembre. Selon les autorités australiennes, au moins dix-neuf personnes ont été blessées, dont plusieurs grièvement. La police, qui évoque un acte délibéré, exclut tout lien avec le terrorisme.

Publicité

Selon le commissaire de la police de l'Etat de Victoria, Shane Patton, il n'y a pour le moment « aucune preuve ou aucun élément indiquant un lien avec le terrorisme ». Les forces de l’ordre ont annoncé qu'il s'agissait « d'un acte délibéré » et qu'elles avaient arrêté le conducteur du véhicule dans le centre de la deuxième ville australienne, ainsi qu’un deuxième homme de 24 ans qui filmait la scène.

La chaîne Sky News Australia avance qu’un enfant en bas âge a été touché à la tête avant d’être hospitalisé dans un état grave. S'appuyant sur des témoignages, la télévision a raconté qu’un SUV blanc avait percuté la foule sans montrer aucune intention de ralentir, avant de s’écraser contre une borne.

« Elle a fauché tout le monde »

Un témoin, une femme qui s’est identifiée en tant que Sue, a dit à la radio locale 3AW qu’elle avait entendu des cris et avait vu « des gens voler de partout ». « On a entendu ce bruit, on a regardé vers la gauche, on a vu cette voiture blanche, elle a fauché tout le monde. »

Un autre témoin, John, a dit à la Radio ABC Melbourne qu’il a vu un « utilitaire arriver à vive allure ». « [J’ai] juste vu la collision avec des gens portant des sacs et ce qui devait être des chariots », a-t-il dit. La police a demandé dans un tweet aux témoins de leur envoyer sur Internet toute image pouvant faire avancer l’enquête.

Une précédente attaque en janvier

L’incident serait survenu autour de 16h30, heure locale [5h30 TU] dans un carrefour très fréquenté. Il rappelle un autre drame survenu en janvier, lorsqu’une voiture avait délibérément foncé dans la foule dans le centre commercial le plus visité de Melbourne. Le conducteur, qui n’a pas encore été jugé, avait fait six morts pendant une course-poursuite avec la police et était également soupçonné d’avoir poignardé son frère.

Depuis, le gouvernement australien avait dévoilé en août une stratégie pour éviter des attaques perpétrées avec des véhicules, comme ceux survenus à Barcelone, à Nice ou à Londres. Le plan prévoyait suggérait notamment la mise en place de barrières, de caméras, d'arbres et de statues sur l'espace public, ainsi qu'une présence renforcée d'employés prêts à agir rapidement. Les autorités locales sont encore en train de le mettre en place, avec l'installation d'un système d'alarmes publiques et de caméras de surveillance supplémentaires. Selon le journal The Age, ces outils n'ont pas fonctionné pendant l'incident d'aujourd'hui.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.