Accéder au contenu principal
Indonésie

Indonésie: sécurité renforcée pour les fêtes de fin d’année

Des policiers mobilisés dans les rues de Jakarta, 21 décembre 2017.
Des policiers mobilisés dans les rues de Jakarta, 21 décembre 2017. REUTERS/Beawiharta

En Indonésie, 180 000 policiers et militaires vont être déployés à travers l'archipel pour les fêtes de Noël et du Nouvel An. Cette mesure de sécurité renforcée a été annoncée après l'arrestation d'extrémistes islamistes dans le pays à majorité musulmane le plus peuplé au monde.

Publicité

Avec notre correspondant à Jakarta, Joël Bronner

Les services de sécurité sont en alerte et mobilisés pour assurer la sécurité des fêtes de fin d'année. Et ce, en particulier autour des églises et des lieux publics. C’est le message qu'ont voulu faire passer les autorités indonésiennes à la veille des vacances publiques.

Comme tout au long de l'année, certains militants religieux considérés comme radicaux ont par ailleurs été arrêtés ce mois-ci dans l'archipel, au cours d'opérations dites préventives. Parmi les treize militants incarcérés, certains auraient combattu en Syrie et entretiendraient des liens avec le groupe Etat islamique.

Aucune menace spécifique concernant les fêtes de fin d'année n'a cependant été établie. Les derniers troubles durant cette période remontent à l'an 2000, lorsqu'une série d'attaques à la bombe coordonnées avaient fait une vingtaine de morts dans l'archipel à la veille de Noël.

Cette fête est largement célébrée par les chrétiens d'Indonésie, qui représentent environ 10 % de la population. Dans les centres commerciaux de la capitale Jakarta, les sapins artificiels et les bonnets de père Noël portés par certains commerçants sont par exemple très fréquents, même s'ils font chaque année grincer les dents des organisations fondamentalistes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.