Accéder au contenu principal
Chine

[Reportage] Le Nouvel An, une fête toujours plus coûteuse pour les Chinois

(Photo d'illustration) Des consommateurs chinois dans un supermarché Walmart de Chongqing, le 25 octobre 2013.
(Photo d'illustration) Des consommateurs chinois dans un supermarché Walmart de Chongqing, le 25 octobre 2013. ChinaFotoPress/Getty Images

La Chine fêtera, dans la nuit de jeudi à vendredi, le Nouvel An lunaire, comme le prévoit le zodiac chinois. Qui dit « Fête du printemps » ou « Chunjie » dit frénésie consommatrice. En 2017, les Chinois ont déboursé 107 milliards d'euros pour le plus grand festin culinaire de l'année et le ministère du Commerce promet déjà que ce chiffre sera largement dépassé cette année.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

Sous les lanternes rouges et les guirlandes dorées d'un marché pékinois, les oranges de M. Wang se vendent comme des petits pains : « Venez ! Je brade mes dernières oranges avant de rentrer au village pour fêter le Nouvel An ! »

A la sortie du marché, Liang Zi, les bras chargés, énumère ses achats. « J'ai acheté des crevettes, la viande, des fruits secs. J'offrirai des cadeaux aux amis et les enfants auront leur enveloppe rouge remplie d'argent. Je dépense environ 700 euros », assure-t-il.

Avec cette dépense en moins, plus besoin d'acheter des pétards pour chasser les mauvais esprits. Les feux d'artifice sont désormais interdits dans 444 villes. « Je suis contre les pétards, affirme Liang Zi. Ça ne fait que polluer l'air, j'aurais du mal à respirer. »

Finis le bruit assourdissant et la fumée grisâtre des lendemains de fête en Chine, le pays qui a pourtant inventé la poudre à canon. « Chunjie » sera silencieuse. Un peu trop au goût de Madame Yan et de ses trois enfants.

« Les enfants réclament des pétards, mais je n'en trouve pas, regrette-t-elle. La fête manquera de chaleur ! Quand j'étais petite, je n'attendais que ça : le feu d'artifice du Nouvel An. Si j'en trouve, j'en achèterai pour mes enfants. »

La recherche s'annonce difficile. Les stands qui vendaient toutes sortes de pyrotechniques ont disparu, victimes de la guerre contre la pollution. Adieu l'année du Coq, bienvenue à celle du Chien !

J'offrirai des cadeaux aux amis et les enfants auront leur enveloppe rouge remplie d'argent. Je dépense environ 700 euros.

La frénésie consommatrice à la veille du Nouvel An chinois

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.