Accéder au contenu principal
Chine

Chine: levée des restrictions pour les investisseurs étrangers dans l’automobile

La concurrence entre les concessionnaires automobiles va s'accentuer. Ici au Salon de l'Automobile de Shanghai,  Audi dévoile son e-tron Sportback et se positionne comme concurrente de la Tesla Model S, avril 2017.
La concurrence entre les concessionnaires automobiles va s'accentuer. Ici au Salon de l'Automobile de Shanghai, Audi dévoile son e-tron Sportback et se positionne comme concurrente de la Tesla Model S, avril 2017. Reuters

La Chine ouvre son marché automobile, le premier dans le monde. Pékin va supprimer d'ici 2022 les restrictions qui empêchent les groupes étrangers de détenir une participation majoritaire. Même tolérance pour l’aéronautique et la construction navale. Un signal fort, dans le contexte de guerre commerciale avec les américains.

Publicité

Actuellement, les groupes étrangers qui investissent dans l’automobile en Chine ne peuvent posséder plus de 50% de leur filiale. Ce plafond sera supprimé dès cette année pour la production de véhicules électriques et hybrides. D'ici 2020, ce sont les véhicules commerciaux qui vont profiter de la levée des restrictions, puis les voitures individuelles d'ici à 2022.

Une fois passée la période de transition de cinq ans, toutes les barrières seront levées.

L'assouplissement de cette réglementation pourrait notamment profiter à Tesla. Le fabricant américain de voitures électriques avait déjà conclu un accord avec les autorités de Shanghaï pour y installer son usine sans devoir s'associer à un partenaire local. Tesla espère donc préserver ses secrets industriels, tout en utilisant les sous-traitants chinois.

Les Européens, eux aussi, réclamaient ce geste, qui concernera par ailleurs l’aéronautique, et la construction navale. Des industries jusque-là dominées par des groupes étatiques.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.