Accéder au contenu principal
Philippines/Koweït

Koweït: les Philippines s'excusent après l’exfiltration d'une domestique

Vue aérienne de Koweït City, depuis l'immeuble al-Safat photo d'illustration).
Vue aérienne de Koweït City, depuis l'immeuble al-Safat photo d'illustration). YASSER AL-ZAYYAT / AFP

Le ministre des Affaires étrangères philippin s'est excusé auprès de son homologue koweïtien suite à une opération de sauvetage d'une employée de maison philippine qui avait lancé un appel à l'aide. Cette mission effectuée la semaine dernière par du personnel de l'ambassade des Philippines au Koweït avait provoqué l'ire des autorités koweïtiennes.

Publicité

L'affaire remonte au 19 avril, lorsque le département des Affaires étrangères philippin met à la disposition de la presse deux vidéos de 15 et de 24 secondes qui montrent très clairement une opération d'exfiltration. Une jeune femme sort d'un immeuble résidentiel accompagnée d'un homme, tous deux s'engouffrent dans un véhicule qui démarre en trombe.

Le département explique que ces opérations sont une réponse aux appels de domestiques en détresse dont la vie est en danger et d'ajouter que depuis le 7 avril 26 femmes ont ainsi été secourues. Manille s'est également défendu de procéder en coopération étroite avec la police koweïtienne. Ce qui n'était visiblement pas le cas des deux vidéos, devenues virales en quelques jours, et qui ont provoqué de vives protestations du Koweït.

L'opération de sauvetage vient compliquer un peu plus des relations déjà très tendues entre les deux pays, en pleine négociation pour tenter de trouver un accord qui protégera davantage les droits des travailleurs philippins au Koweït. Des travailleurs pauvres, exploités et parfois victimes de maltraitance qui sont souvent privés de tous leurs droits une fois arrivés dans l'Emirat.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.