Accéder au contenu principal
Australie

La plus grande banque d'Australie perd les données de 20 millions de clients

Un comptoir de la banque australienne Commonwealth à Sydney, le 8 août 2017.
Un comptoir de la banque australienne Commonwealth à Sydney, le 8 août 2017. AFP/Peter Parks

Ce 3 mai, la plus grande banque d'Australie, la Commonwealth Bank, a admis avoir perdu les données financières d'environ 20 millions de clients tout en assurant qu'il n'y avait pas matière à s'inquiéter.

Publicité

Le Commonwealth Bank, la plus grande banque d'Australie, a reconnu ne pas être en mesure de retrouver deux bandes de données magnétiques sur lesquelles sont stockés des noms, des adresses, des numéros de compte et les détails des transactions financières enregistrés entre 2000 et 2016.

Ces informations auraient dû être détruites par un sous-traitant après la fermeture de son centre de données. Mais la banque n'a jamais reçu les documents qui le prouvaient.

La banque a assuré à ses clients qu'ils ne devaient pas s'inquiéter car les bandes magnétiques ne comportaient pas de mots de passe, codes bancaires et autres données susceptibles d'être détournées à des fins d'escroquerie.

Série noire

Lorsque l'affaire a été révélée par la presse, la Commonwealth Bank a déclaré dans un communiqué qu'une enquête indépendante menée en 2016 avait conclu « que le scénario le plus vraisemblable était que les bandes avaient été détruites ».

Par précaution toutefois, la banque continue de surveiller les comptes des 19,8 millions de clients concernés. « Compte tenu du résultat de l'enquête, nous avions décidé de ne pas alerter les clients », a déclaré Angus Sullivan, directeur général par intérim du groupe, pour expliquer le silence initial du groupe.

La Commonwealth Bank connaît une série noire depuis quelques mois. Elle est soupçonnée de dizaines de milliers d'atteintes à la loi sur le blanchiment et le financement du terrorisme. Elle est également accusée de manipulations de taux interbancaires de référence.

Les quatre grandes banques australiennes, dont la Commonwealth Bank, sont d'ailleurs dans la ligne de mire d'une commission d'enquête royale sur les malversations du secteur financier.

(Avec agences)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.