Accéder au contenu principal
Bangladesh

Bangladesh: arrestation d'un suspect dans l'attaque d'un café de Dacca en 2016

Des policiers devant le Holey Artisan Bakery à Dacca, après la prise d'otages sanglante, le 3 juillet 2016.
Des policiers devant le Holey Artisan Bakery à Dacca, après la prise d'otages sanglante, le 3 juillet 2016. REUTERS/Adnan Abidi

La police bangladaise a annoncé, dimanche 20 janvier, l'arrestation d'un homme soupçonné d'avoir fourni les armes et explosifs utilisés lors de l'attaque d'un café de Dacca. Revendiqué par le groupe Etat islamique, l’attentat avait fait 22 morts, dont 18 étrangers, en 2016.

Publicité

Ancien étudiant d'un séminaire islamique, Mamunur Rashid, 30 ans, a été arrêté par le Bataillon d'action rapide (RAB) à bord d'un car dans le district de Gazipur, au nord de la capitale, a déclaré aux journalistes Mufti Mahmud Khan, porte-parole du RAB.

Ce dernier a décrit le suspect comme un responsable clé du groupe extrémiste bangladais Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB), auquel la police a attribué l'attaque de juillet 2016 contre le café Holey Artisan Bakery.

« De l'argent, des armes, des munitions... »

« Il a fourni de l'argent, des armes, des munitions et des explosifs utilisés lors de l'attaque. Il s'était caché dans un pays voisin et tentait de réorganiser le groupe. Ils envisageaient de faire évader leurs complices », a ajouté Mufti Mahmud Khan.

Huit islamistes présumés ont commencé le mois dernier à être jugés au Bangladesh pour leur participation dans l'attaque, dont deux par contumace. Le porte-parole du RAB a précisé que Mamunur Rashid était un de ces deux-là.

L'attaque avait duré une dizaine d'heures

L'attaque du café situé dans le quartier huppé de Gulshan à Dacca et la prise d'otages avaient duré une dizaine d'heures, avant que les forces de l'ordre ne donnent l'assaut au petit matin et ne libèrent des dizaines d'otages. Le gouvernement bangladais a toujours nié que les réseaux jihadistes internationaux aient des relais dans ce pays musulman de 165 millions d'habitants.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.