Accéder au contenu principal
Japon / Etats-Unis

Les habitants d'Okinawa votent contre le déplacement d'une base américaine

Une station de vote à Ginowan, sur l'île d'Okinawa, ce dimanche 24 février 2019.
Une station de vote à Ginowan, sur l'île d'Okinawa, ce dimanche 24 février 2019. JIJI PRESS / AFP

Les habitants d'Okinawa ont voté, ce dimanche 24 février par référendum, contre le déplacement de la base américaine de Futenma dans une baie protégée à Henoko, sur la côte nord-est de l'île principale, tout au sud du Japon. 1,5 million d'électeurs étaient appelés à se prononcer. Dans leur majorité, ils ont exprimé leur volonté que la base en cours de construction soit fermée et non transférée ailleurs.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

Ce référendum n'a aucune valeur contraignante. Mais les habitants d'Okinawa rappellent qu'ils sont contre le déménagement de la base d'hélicoptères des Marines de Futenma, l'une des plus dangereuses au monde - elle est située au milieu d'une ville. Ils estiment aussi que leur archipel, proche de Taïwan, supporte déjà une part disproportionnée de la présence militaire américaine au Japon.

Les habitants ne veulent pas de la construction d'une nouvelle base américaine dans une baie protégée riche en corail et en mammifères marins : ce serait un désastre écologique. Ils veulent que la base de Futenma soit déplacée hors d'Okinawa, mais personne n'en veut ailleurs au Japon. Le petit archipel d'Okinawa abrite déjà les trois quarts des soldats américains déployés au Japon.

Shinzo Abe prend le risque de mobiliser contre la présence américaine

Le Premier ministre Shinzo Abe va continuer de rester sourd à leurs arguments. Sa priorité est le renforcement de l'alliance entre l'archipel nippon et les Etats-Unis. Okinawa a une importance stratégique : les bases américaines servent à « endiguer » la Chine et à surveiller la Corée du Nord.

Proches d'Okinawa, les îles Senkaku, objet d'un contentieux territorial entre le Japon et la Chine, sont incluses dans le périmètre de défense du traité de sécurité nippo-américain. Mais en ignorant les intérêts des habitants d'Okinawa, le chef du gouvernement japonais risque de les mobiliser contre la présence militaire américaine au Japon.

► Écouter sur RFI : Résistances contre la construction d’une nouvelle base américaine

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.