Accéder au contenu principal
Malaisie

Malaisie: le nouveau dérapage antisémite du Premier ministre

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad à Tokyo, le 11 juin 2018.
Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad à Tokyo, le 11 juin 2018. REUTERS/Issei Kato

Encore un dérapage antisémite du Premier ministre malaisien. Mahathir Mohamad, 93 ans, a été pris en flagrant délit lors de son déplacement au Royaume-Uni. C'était il y a deux jours devant les étudiants de l'Université de Cambridge. Une nouvelle salve de propos insultants envers la communauté juive. Et c'est une habitude qui dure chez lui depuis presque 50 ans.

Publicité

En 1970, Mahathir Mohamad n’est qu’un simple député du Parlement malaisien. Il publie son premier livre et fait scandale avec cette phrase : « Les juifs n’ont pas seulement le nez crochu, écrit-il, ils ont une compréhension instinctive de l’argent. »

Depuis, Mahathir Mohamad n'a jamais caché son antisémitisme. Il est allé jusqu'à remettre en cause le nombre de juifs tués pendant la Seconde Guerre mondiale. Et quand, à Cambridge, dimanche, on lui demande les raisons de cette haine et s’il a déjà fréquenté des membres de la communauté juive, il répond :

« J’ai des amis juifs, de très bons amis. Ils ne sont pas comme les autres juifs, c’est pour cela que ce sont mes amis. »

Un dérapage de plus, et le public qui rigole. L'Union des étudiants juifs du Royaume-Uni dénonce une incitation à la haine et demande à l'Université de Cambridge de prendre des mesures pour ne pas donner de tribune à l'intolérance envers les minorités.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.