Accéder au contenu principal
Corée du Sud

Corée du Sud: vers un nouveau procès pour l'ex-présidente et l'héritier Samsung

Park Geun-hye et Lee Jae-yong vont tous les deux être rejugés.
Park Geun-hye et Lee Jae-yong vont tous les deux être rejugés. STR / POOL / AFP

La Cour suprême sud-coréenne a ordonné que soient rejugés l’ancienne présidente Park Geun-hye, qui écope déjà d'une peine de 25 ans de prison, et l’héritier de la première entreprise d’électronique au monde, Samsung. L'ouverture d’un nouveau procès est une mauvaise nouvelle pour ce dernier, Lee Jae-yong, qui risque de nouveau la prison.

Publicité

avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

C’est une affaire de chevaux qui pourrait coûter très cher à Lee Jae-yong. La Cour suprême a jugé que le don par Samsung de trois pur-sang, de près de 3 millions de dollars, à une conseillère occulte de l’ancienne présidente Park Geun-hye, constituait bien un acte de corruption.

Les juges ont aussi considéré que des « donations » du conglomérat visaient en fait à obtenir le feu vert du gouvernement pour un projet de fusion qui devait en fait aider Lee Jae-yong à hériter de l’entreprise de son père en payant le moins d’impôts possible.

Ce renvoi du procès devant la Haute Cour de Séoul signifie donc que Park et Lee pourraient écoper de peines plus lourdes. L’ancienne présidente purge actuellement une peine de 25 ans de prison, pour abus de pouvoir et pour avoir reçu des pots-de-vin d’autres conglomérats.

Lee Jae-yong, condamné à de la prison avec sursis, risque la prison ferme. La décision de la Cour suprême survient alors que Samsung est en difficulté et que certains de ses approvisionnements en matières premières sont menacés par les représailles commerciales infligées cet été par le Japon à la Corée du Sud.

Park et Lee avaient été condamnés l’année dernière dans le cadre d’un tentaculaire scandale de corruption qui avait provoqué de monumentales manifestations populaire et la destitution de l’ex-présidente, il y a deux ans.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.