Accéder au contenu principal
Thaïlande / Vatican

En visite en Thaïlande, le pape François appelle la jeunesse à l’engagement

Le pape François prend un jeune croyant dans ses bras lors d'une messe à la cathédrale de l'Ascension à Bangkok, le 22 novembre 2019.
Le pape François prend un jeune croyant dans ses bras lors d'une messe à la cathédrale de l'Ascension à Bangkok, le 22 novembre 2019. Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Le pape François a terminé ce vendredi 22 novembre une visite de trois jours en Thaïlande, pays à 95 % bouddhiste et où les catholiques sont ultra-minoritaires, en mettant en garde la jeunesse thaïe contre « le consumérisme », les dangers de la technologie. Mais c’est son appel à l’adaptation et à l’engagement de la jeunesse qui a été retenu, notamment vis-à-vis des plus fragiles.

Publicité

C’est aux nouvelles générations que le pape François a dédié son voyage en Thaïlande. Dès son arrivée, il a ainsi délivré un message vidéo aux jeunes qui composent en grande partie l’Église du pays. « Un jeune ne peut prendre sa retraite à 20 ans », a-t-il considéré. Il doit être capable au contraire de s’engager. « Vis ta vie, construis ta vie, agis, avance », a-t-il encore martelé, rapporte notre envoyé spécial à Bangkok, Arthur Herlin.

Lors de la messe célébrée le jour suivant au stade national, le pape argentin a affirmé que la famille était beaucoup plus grande que celle créée par les liens du sang. Il a alors exhorté les Thaïs à ne pas oublier les plus fragiles, il a évoqué en particulier le sort des enfants et des jeunes femmes exposés à la prostitution, « défigurés dans leur dignité la plus authentique ». Tous ces laissés-pour-compte« font partie de notre famille, ils sont nos mères et nos frères », a-t-il estimé.

« Fléau des drogues et de la traite des personnes »

Selon le pontife, les prêtres et évêques en Thaïlande doivent se préoccuper du « fléau des drogues et de la traite des personnes », a-t-il martelé à plusieurs reprises.

Le fléau de la prostitution touche très fortement la jeunesse thaïlandaise. On estime à près de 200 000 le nombre de prostituées, dont 40 % sont mineurs.

Lors de la messe dédiée à la jeunesse, le pape a encouragé les jeunes à demeurer « enracinés dans la foi » de leurs aînés. Un message qui a dépassé les frontières de la Thaïlande, puisque de nombreux jeunes venus du Cambodge, du Vietnam, mais aussi de Chine étaient présents.

Message contre le « consumérisme » et les dangers de la technologie

À la veille de s’envoler pour le Japon, le pape de 82 ans également a mis en garde la jeunesse contre le « consumérisme » et les dangers de la technologie, dans une Thaïlande férue de nouvelles technologies.

« Les progrès technologiques rapides » peuvent « conduire à la croissance du consumérisme », a-t-il relevé. « Nous pouvons être influencés par les voix de ce monde qui rivalisent pour attirer notre attention », mais elles « finissent par entraîner un vide », a-t-il insisté lors d'une messe dédiée aux jeunes dans la cathédrale de l'Assomption à Bangkok.

La Thaïlande est l'un des cinq plus gros consommateurs d'internet au monde, chacun y consacrant en moyenne plus de neuf heures par jour sur son smartphone, d'après différentes études. Une tendance qui pourrait contribuer à détourner le royaume de la religion. Et encore affaiblir les quelque 400 000 catholiques du pays, ultra-minoritaires, mais très actifs dans le domaine éducatif et médical.

Le souverain pontife s'envole samedi pour le Japon. Pendant cette deuxième étape beaucoup plus politique, il se rendra à Nagasaki et Hiroshima, où il y a 74 ans deux bombes atomiques américaines ont fait respectivement 74 000 et 140 000 morts.

Avec AFP

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.