Accéder au contenu principal
Corée du Nord

Pyongyang dit avoir mené «un test très important» sur une base de lancement

Photo satellite du site d'essais de fusées de Sohae à l'ouest de la Corée du nord, prise le 03 mars 2019.
Photo satellite du site d'essais de fusées de Sohae à l'ouest de la Corée du nord, prise le 03 mars 2019. REUTERS

La Corée du Nord a annoncé ce dimanche 8 décembre avoir mené un « essai très important » depuis sa base de lancement de fusées de Sohae. Il s’agit probablement d’un essai au sol de moteur de fusée, selon les analystes. Un essai qui vise à accroître la pression sur Washington.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Selon l'agence officielle nord-coréenne, le test a eu lieu ce samedi 7 décembre dans l'après-midi et aura pour effet de « changer [le] statut stratégique » du pays. Si le régime n’en dit pas plus, cela fait plusieurs jours que les analystes, sur la base de photos satellites, estimaient qu’un essai de moteur de fusée, au sol, était en préparation.

Ce test de moteur est le prélude probable à un futur tir d’engin capable de mettre en orbite un satellite. Ces lancements sont condamnés par le Conseil de sécurité de l’ONU, qui y voit des essais déguisés de missiles intercontinentaux.

Des travaux de reconstruction avaient été observés

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avait pourtant promis l’an dernier de démanteler son fameux pas de tir de Sohae. Mais en mars de cette année, alors que les négociations nucléaires avec les États-Unis s’enlisaient, des travaux de reconstruction avaient été observés sur le site.

L’essai annoncé ce dimanche matin peut donc être vu comme une provocation destinée à accroître la pression sur les États-Unis. Pyongyang exige un accord sur le nucléaire et un allègement des sanctions d’ici la fin de l’année. Mais Washington ne montre aucune intention de céder à cet ultimatum.

On pense que les tensions vont reprendre l’année prochaine. (…) Vous avez notamment une réunion du parti exceptionnelle qui aura lieu à la fin du mois de décembre. Et il y a fort à penser que cette réunion donnera la nouvelle ligne politique du pays : c’est-à-dire une remilitarisation et l’accent sur l’économie.

Juliette Morillot

►À lire aussi : Corée du Nord: Kim Jong-un inaugure la ville nouvelle de Samjiyon

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.