Accéder au contenu principal
Inde

Inde: le parti de Narendra Modi se mobilise pour la loi sur la citoyenneté

Les manifestations contre la loi citoyenneté font rage en Inde depuis une semaine. Le parti nationaliste hindou au pouvoir, le BJP de Nadrendra Modi se mobilise donc en faveur de cette loi.
Les manifestations contre la loi citoyenneté font rage en Inde depuis une semaine. Le parti nationaliste hindou au pouvoir, le BJP de Nadrendra Modi se mobilise donc en faveur de cette loi. ARUN SANKAR / AFP

Alors que les manifestations contre la nouvelle loi sur la citoyenneté font rage à travers l’Inde depuis une semaine, le BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir, tente de renverser la tendance.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

Le parti nationaliste hindou au pouvoir, le BJP se mobilise avec une campagne de sensibilisation et en organisant plusieurs rassemblements en faveur de cette législation très controversée, qui enfreint au principe de laïcité garantie par la Constitution indienne.

Une loi discriminante envers les musulmans

Les députées BJP l’assurent : les manifestations en faveur de la loi sur la citoyenneté organisées par leur parti dans les États de l’Assam, dans le nord-est, et du Tamil Nadu dans le sud ces deux derniers jours ont attiré des dizaines de milliers de participants. Pourtant, depuis une semaine, les Indiens descendent en masse dans les rues à travers le pays pour contester cette loi, jugée délibérément discriminatoire envers les musulmans.

Le BJP de Narendra Modi est sur la défensive depuis son adoption par le Parlement, le 11 décembre dernier. Face à la colère populaire, le parti a annoncé le lancement d’une campagne de sensibilisation dans plusieurs grandes villes d’Inde.

L’objectif, selon des hauts responsables du BJP, est de contrer « la représentation fallacieuse des faits » propagée par l’opposition, la cause selon eux, de l’incompréhension autour de cette nouvelle loi. Le parti de Narendra Modi a par ailleurs annoncé qu’il allait organiser des formations pour ses cadres en préparation à cette campagne.

Depuis une semaine, une quinzaine de personnes sont décédées et des centaines d’autres ont été arrêtées par les forces de l'ordre lors de violentes manifestations à travers l’Inde.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.