Accéder au contenu principal
Inde

Grève massive en Inde contre le chômage et la précarisation de l'emploi

Des travailleurs indiens en grève à Bombay, ce mercredi 8 janvier 2020.
Des travailleurs indiens en grève à Bombay, ce mercredi 8 janvier 2020. REUTERS/Francis Mascarenhas

Une grève nationale a lieu ce mercredi 8 janvier en Inde, appelée par une large intersyndicale. Des millions de travailleurs devraient cesser le travail et des manifestations ont lieu dans plusieurs régions, pour protester contre la croissance du chômage et la précarisation de l'emploi en général.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

La grève est particulièrement suivie dans la région du Bengale, à l’est, et au Kerala, au sud, deux États qui ont une tradition syndicale de gauche très forte. Là, les administrations et transports publics sont affectés et des manifestations se tiennent ce mercredi.

Dans le reste du pays, l’impact de cette grève nationale est moins important. Mais tout de même, plusieurs banques publiques et les services publics de bus devraient fonctionner au ralenti aujourd’hui.

L’intersyndicale, liée à différents partis de gauche, proteste contre la politique du gouvernement de Narendra Modi, qui a accéléré la privatisation des nombreuses entreprises publiques, dans le milieu de la défense, des transports ou de la banque, ce qui précarise l’emploi.

Car le secteur public est très protecteur, alors que le privé fonctionne en Inde, généralement, avec des contrats courts et très peu d’avantages sociaux, comme la retraite ou l’assurance maladie.

À cela, il faut rajouter le fait que l’économie indienne connaît sa plus faible croissance depuis plusieurs années, et que cela a un impact sur les grandes entreprises où les syndicats sont les plus actifs.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.