Accéder au contenu principal
Inde / Cachemire

Inde: la Cour suprême dénonce les restrictions d'accès à internet au Cachemire

Au Cachemire, le réseau internet et certains réseaux sociaux tout comme les services téléphoniques sont bloqués régulièrement comme ici le 27 avril 2017 à Srinagar.
Au Cachemire, le réseau internet et certains réseaux sociaux tout comme les services téléphoniques sont bloqués régulièrement comme ici le 27 avril 2017 à Srinagar. AFP Photos/Tauseef Mustafa

Cinq mois après la révocation de l’autonomie du Cachemire, internet demeure complètement coupé dans toute la région. La Cour suprême indienne vient d’ordonner au gouvernement de revoir ces restrictions. Une mesure en demi-teinte qui porte au moins l’espoir d’un début de retour à la normale au Cachemire.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

« L’accès à l’internet permet l’exercice de la liberté d’expression, c’est donc un droit fondamental reconnu par la Constitution ». Le principe édicté par la Cour suprême est fort, mais les juges restent timides sur son application au Cachemire. Ils demandent seulement au gouvernement de leur fournir d’ici une semaine la liste des ordres de coupure de l’internet dans la région, ceci afin d’évaluer si ces interruptions sont justifiées.

Au Cachemire, la population n’ose même plus espérer. Cela fait cinq mois qu’elle vit sans internet, pour des raisons de sécurité selon le gouvernement.

Les étudiants, hommes d’affaires ou ceux qui veulent remplir des papiers urgents en ligne parcourent 130 km dans la journée, pour se rendre dans l’État voisin de Jammu, et revenir.

Les médias du Cachemire n’ont pas internet, mais peuvent se connecter dans un centre dédié ouvert pendant la journée. Les commerces, eux, ont peu de recours. Un institut spécialisé estime que cette coupure du réseau a entrainé un manque à gagner d’un milliard d’euros en 2019.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.