Accéder au contenu principal

Corée du Nord: première apparition de la tante de Kim Jong-un en six ans

Kim Kyong-hui (2eme à g.), la tante du dictateur Kim Jong-un lors de sa première apparition publique depuis plusieurs années.
Kim Kyong-hui (2eme à g.), la tante du dictateur Kim Jong-un lors de sa première apparition publique depuis plusieurs années. KNS / KCNA / AFP

La tante du leader nord-coréen Kim Jong-un réapparaît après plus de six ans d’absence. Kim Kyong-hui, auparavant considérée comme la femme la plus puissante de Corée du Nord, n’avait pas refait surface depuis que son mari, Jang Song-thaek, alors n°2 du régime, a été exécuté pour trahison et corruption en décembre 2013.

Publicité

De notre correspondant à SéoulLouis Palligiano

Six ans après sa dernière apparition sur la scène publique, Kim Kyong-hui a rejoint son neveu Kim Jong-un, aux côtés de son épouse et de hauts officiels, pour assister à un concert célébrant le Nouvel An lunaire samedi à Pyongyang. C’est ce qu’ont rapporté le lendemain les médias d’États nord-coréens (KCNA). Ce retour était une surprise étant donné que Kim Kyong-hui a été déchue de ses principaux postes gouvernementaux.

►À lire aussi : Corée du Nord: l’oncle de Kim Jong-un a été exécuté

Sa longue absence a donné lieu à des spéculations selon lesquelles celle qui assumait autrefois le poste de secrétaire de l’organisation du parti du Travail avait été « purgée » tout comme son époux.

Fille du fondateur

La réapparition inattendue de la fille du fondateur du régime Kim Il-sung aurait pour but d’afficher la cohésion interne au sein de la famille de Kim, alors que Pyongyang se prépare à une lutte prolongée contre les sanctions économiques menées par Washington.

Kim Kyong-hui a cependant peu de chances d’assumer de nouveau des fonctions de premier plan étant donné son âge relativement avancé, 73 ans, et son statut politique affaibli.

Dans son message du Nouvel An, Kim Jong-un a appelé à intensifier les efforts pour construire une économie autonome face au manque de progrès dans les négociations de dénucléarisation.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.