Accéder au contenu principal

Irak: Mohammed Allawi nommé Premier ministre et rejeté par les manifestants

Le nouveau Premier ministre irakien, Mohammed Tawfiq Allawi, prononce un discours télévisé à Bagdad, en Irak, le 1er février 2020.
Le nouveau Premier ministre irakien, Mohammed Tawfiq Allawi, prononce un discours télévisé à Bagdad, en Irak, le 1er février 2020. Iraqi Prime Minister Media Office/Handout via REUTERS

L'Irak a un nouveau Premier ministre. Mohammed Tawfiq Allawi a été nommé Premier ministre par le président irakien Barham Saleh ce samedi. Il dispose d'un mois pour former son gouvernement, qui devra diriger le pays jusqu'à la tenue d'élections législatives anticipées.

Publicité

De notre correspondante à Bagdad,

Mohammed Tawfiq Allawi est un nom bien connu des Irakiens : il a été deux fois ministre des Télécommunications sous le gouvernement Maliki. C'est donc un candidat issu du système politique traditionnel qui a été nommé par la président irakien pour remplacer Adel Abdel Mahdi, deux mois après sa démission.

Une démission qui avait débouché sur de longues négociations entre les partis politiques pour proposer un autre candidat, censé faire consensus entre les grands blocs parlementaires. C'est finalement celui porté en partie par la coalition Sairoon, dirigé par Moqtada Sadr, qui s'impose aujourd'hui en tant que Premier ministre. 

Au cours des prochaines semaines, Mohammed Allawi devra constituer un nouveau cabinet, qui devra recevoir la confiance des parlementaires. De nombreux dossiers l'attendront alors, comme celui de la crise politique et sociale, qui secoue le pays depuis le 1er octobre. Un dossier qui s'annonce épineux, alors que les manifestants rejettent d'ores et déjà sa nomination, estimant qu'il ne permettra pas le renouveau politique demandé.

La question de la présence des forces étrangères sera également un défi pour le prochain gouvernement, qui devra trancher sur un départ ou non de la coalition internationale en Irak. 

À lire aussi : Irak: les forces de l’ordre tirent sur les manifestants avec des fusils à plomb

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.