Accéder au contenu principal

Coronavirus: Cathay demande à 27000 employés de prendre un congé sans solde

Un Boeing 777 de Cathay Pacific a atterri à l'aéroport de Hong Kong lorsque l'aéroport a rouvert ses portes après des tensions entre manifestants et policiers. Photo du 14 août 2019.
Un Boeing 777 de Cathay Pacific a atterri à l'aéroport de Hong Kong lorsque l'aéroport a rouvert ses portes après des tensions entre manifestants et policiers. Photo du 14 août 2019. REUTERS/Thomas Peter

À Hong Kong où la cheffe de l’exécutif vient d’annoncer la mise en quarantaine de toutes les personnes arrivant de Chine à partir de samedi, la compagnie aérienne Cathay Pacific a demandé à 27 000 employés de prendre trois semaines de congés sans solde.

Publicité

De notre correspondante à Hong Kong,

Dans le message vidéo envoyé ce mercredi après-midi à 27 000 employés, Augustus Tang, le nouveau patron de Cathay Pacific, la compagnie aérienne emblématique de Hong Kong, a dressé un portrait alarmant de la situation, « aussi grave », a-t-il dit, que lors de la crise de 2009.

La période normalement faste du Nouvel An chinois a été catastrophique. Cathay a supprimé 90% de ses vols avec la Chine et 30% des autres destinations. Augustus Tang a demandé à chacun des employés, à tous les échelons de la hiérarchie, de prendre trois semaines de congés, non payés, entre le mois de mars et le mois de juin.

Mais la situation est tendue au sein de l’entreprise entre la direction et le personnel. Notamment depuis que pendant l’été, l’entreprise avait été forcée par les autorités chinoises de licencier ses employés qui affichaient leur soutien aux manifestations anti-gouvernementales.

Par ailleurs, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam a annoncé qu’à partir de ce samedi, toutes les personnes arrivant de Chine, qui sont désormais à 90% des Hong-Kongais, seraient mis en quarantaine. Les deux terminaux de bateaux de croisière ont également été fermés et 3 600 passagers à bord d’un paquebot en provenance du Japon sont interdits de débarquer, de crainte que certains soient porteurs du virus.

Le coronavirus, apparu en décembre dans la ville de Wuhan, au centre de la Chine, a déjà tué 490 personnes dans ce pays, selon le dernier bilan quotidien de Pékin, qui a aussi fait état de plus de 24 300 contaminations dans le pays.

À lire aussi : Coronavirus: premier décès à Hong Kong, le deuxième hors de Chine continentale

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.