Accéder au contenu principal

La Suède réclame la libération de Gui Minhai, condamné à 10 ans de prison en Chine

L'éditeur suédois Gui Minhai a été condamné en Chine à 10 ans d'emprisonnement.
L'éditeur suédois Gui Minhai a été condamné en Chine à 10 ans d'emprisonnement. Philippe LOPEZ / AFP

La Suède demande une nouvelle fois la libération de l’éditeur d’origine suédoise Gui Minhai, condamné ce lundi à 10 ans de prison. Gui Minhai fait partie de ce groupe de cinq éditeurs travaillant pour une maison hongkongaise qui avaient disparu en 2015.

Publicité

« Nous n’avons pas eu accès au procès. Nous exigeons la libération de Gui » : déclaration mardi matin de la ministre suédoise des Affaires étrangères Ann Linde. Lundi 24 février, un tribunal de l’est de la Chine a condamné l’éditeur à dix ans de prison pour avoir « illégalement diffusé à l’étranger des informations classées », sans plus de précisions.

Gui Minhai publiait à Hong Kong des livres à sensations sur la vie privée des dirigeants chinois lorsqu’il s’est volatilisé comme quatre de ses confrères en 2015 - il aurait alors été en train de préparer un ouvrage sur le président Xi Jinping. Relâché en octobre 2017, il avait été de nouveau arrêté en janvier 2018 alors qu’il voyageait avec des diplomates suédois.

Stockholm avait dénoncé une interpellation « contraire aux règles internationales fondamentales sur le soutien consulaire », et avait, en novembre dernier, à la colère de Pékin, remis un prix à l’éditeur - en son absence.

Dans son tweet, la ministre suédoise des Affaires étrangères a également exigé l'accès aux citoyens suédois en Chine pour leur apporter un support consulaire, mais selon un porte-parole du ministère chinois de la Santé, cité par Reuters, ces accords ont été suspendus pour cause de coronavirus, et ne seront remis en place qu’une fois ce problème de santé résolu.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.