Accéder au contenu principal

Crise financière à Hong Kong: les résidents permanents percevront 1200 euros

L'économie de Hong Kong est plombée par les retombées de la guerre commerciale sino-américaine, des mois de manifestations pro-démocratie et l'épidémie du nouveau coronavirus.
L'économie de Hong Kong est plombée par les retombées de la guerre commerciale sino-américaine, des mois de manifestations pro-démocratie et l'épidémie du nouveau coronavirus. REUTERS/Tyrone Siu

À Hong Kong, outre d’importantes réductions d’impôts, le gouvernement a annoncé la distribution de 10 000 dollars, soit près de 1 200 euros à tous les Hongkongais majeurs. La crise du Covid-19 a en effet très fortement ralenti l’activité économique de l'ancienne colonie britannique. Après 8 mois de manifestations anti-gouvernementales, les touristes et en particulier les Chinois continentaux ont déserté Hong Kong. 

Publicité

Le gouvernement va distribuer à tous les Hongkongais adultes une allocation de 10 000 dollars, soit près de 1 200 euros. C'est le secrétaire aux Finances Paul Chan, qui a dévoilé cette mesure inhabituelle destinée à aider la mégapole à faire face à sa pire crise financière en une décennie.

La nouvelle s’est vite répandue à travers toute la région administrative spéciale de Hong Kong, explique la correspondante de RFI à Hong Kong, Florence de Changy. Une nouvelle accueillie avec allégresse, comme en témoigne cette retraitée, devant un étal de poissons à Wong Chuk Hang, qui n’a pas attendu de toucher son argent pour fêter cela : « Je suis très contente. Comme tout le monde, vous vous rendez compte, 10 000 dollars pour tout le monde. Là, je suis en train d’acheter beaucoup de poisson pour la famille. Du poisson séché pour tout le monde ! »

Les autorités misent effet sur le fait que l'argent distribué  soit réinjecté dans l'économie locale afin de soutenir les entreprises hongkongaises. Les commerçants, les professionnels du tourisme et de la restauration sont en effet particulièrement touchés par cette récession.

À Central, le couple qui se promène avec sa petite fille (car les écoles sont encore toutes fermées) est plus perplexe quant à l’effet à long terme d’une telle mesure : « C’est une mesure ponctuelle pour soulager les problèmes quotidiens des Hongkongais, avec les magasins qui ferment et les gens qui sont obligés de prendre des congés sans solde. Mais je trouve que le gouvernement devrait faire plus pour faire face à cette épidémie plutôt que juste distribuer ses ressources et laisser chacun se débrouiller. »

D'autres mesures ont été annoncées dans le cadre de ce budget exceptionnellement déficitaire pour relancer l’économie : des réductions d'impôts ainsi que des prêts à faible taux d'intérêt pour les entreprises qui peinent à payer les salaires de leur personnel. Pour le moment, Hong Kong dispose d'importantes réserves fiscales accumulées pendant plusieurs années de croissance et puise dans celles-ci. 

L'épidémie intervient après des mois de manifestations pro-démocratie, souvent violentes, qui ont notamment culminé à l'automne. La colère populaire est donc latente et la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam, très impopulaire, navigue donc en eaux troubles.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.