Accéder au contenu principal

Coronavirus-Chine: de nouveaux cas de contamination, mais venus de l'étranger

À l'aéroport de Daxing, près de Pékin, le 20 février 2020 (image d'illustration).
À l'aéroport de Daxing, près de Pékin, le 20 février 2020 (image d'illustration). REUTERS/Tingshu Wang

Ce dimanche 15 mars, la Chine a fait état de vingt nouveaux cas de contamination par le coronavirus, dont seize sont des cas importés.

Publicité

La Commission nationale de la santé chinoise a annoncé que des cas de contamination concernant des personnes arrivées de l'étranger avaient été constatés dans cinq provinces et villes de Chine, parmi lesquelles Pékin et Shanghaï. Seuls quatre nouveaux cas locaux ont été enregistrés, tous à Wuhan, capitale de la province du Hubei, où le coronavirus est apparu en décembre 2019 avant de se répandre en Chine puis dans le monde.

Des craintes autour des contaminations venues de l'extérieur

Le total des infections importées atteint à présent 111. Les provinces voisines de celle du Hubei n'ont pas enregistré de nouveaux cas locaux pour la troisième journée consécutive. Le nombre de seize cas importés détectés en 24 heures est le plus élevé depuis plus d'une semaine, ce qui suscite la crainte que les mesures déployées par la Chine pour maîtriser le virus sur son territoire ne soient compromises par l'arrivée de contaminations venues de l'extérieur.

Au cours des dernières 24 heures, seuls dix nouveaux décès ont été enregistrés, tous à Wuhan, ce qui porte à 3 199 le total national des décès en Chine continentale depuis le début de la crise. Plus de 80 000 personnes ont été infectées au cours de la même période. La province du Hubei, dans le centre de la Chine, a été fermée en janvier par les autorités, qui ont placé en quarantaine quelque 56 millions de personnes.

Les autorités du Hubei ont assoupli samedi les mesures qui, jusqu'ici, interdisaient aux habitants de quitter librement leur lieu de résidence à l'intérieur de la province. « Toutes (les autorités administratives) dans les quartiers urbains et communes rurales qui sont classés en risque faible ont levé le confinement », a déclaré Liu Dongru, vice-directeur de la Commission de la santé du Hubei.

Surveillance renforcée sur les arrivées de l'étranger

Mardi, cette province avait annoncé que les habitants des territoires classés à « risque modéré ou faible » seraient à nouveau autorisées à circuler à l'intérieur du Hubei. Aucune information n'a cependant été communiquée sur la possibilité pour eux de quitter la province. Dans la mégapole de Wuhan, les mesures de restriction ne semblent pas non plus avoir été assouplies.

Les autorités chinoises ont par ailleurs renforcé les mesures de surveillance concernant les personnes en provenance de l'étranger. Mercredi, Pékin a ordonné quatorze jours de quarantaine pour les personnes arrivant de l'étranger dans la capitale chinoise. Tous les vols internationaux atterrissant dans le second aéroport de la capitale, Daxing, sont désormais déroutés vers l'ancien aéroport de Pékin où chaque arrivée est contrôlée et surveillée, a annoncé samedi l'agence de presse Xinhua.

(avec AFP)

Coronavirus: en Asie du Sud-Est, un faible nombre de cas qui interroge

Notre sélection sur le coronavirus SARS-CoV-2

Écoutez Infos coronavirus, notre chronique quotidienne sur la pandémie

Analyse – Quelles stratégies face à l'épidémie de Covid-19?

Les questions pratiques :
Quelle est la durée de vie du virus ?
Qui sont les personnes vulnérables
 ?
La quarantaine, de quoi parle-t-on ?
Comment soigne-t-on les malades du Covid-19?
Comment l'Institut Pasteur espère trouver un vaccin

Réponses de médecins aux questions que vous vous posez sur le Covid-19

Retrouvez tous nos articles, reportages, chroniques et émissions sur le coronavirus en cliquant ici.

Voir aussi nos contenus sur le confinement.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.