Accéder au contenu principal

Coronavirus en Australie: inquiétude et supermarchés dévalisés

En Australie, dans un supermarché de Sydney. La peur de l'épidémie de coronavirus a poussé les clients à acheter massivement du papier hygiénique.
En Australie, dans un supermarché de Sydney. La peur de l'épidémie de coronavirus a poussé les clients à acheter massivement du papier hygiénique. REUTERS/Jaimi Joy

L'Australie reste pour l'instant relativement épargnée par la pandémie de coronavirus, avec un peu moins de 500 cas à travers le pays, pourtant la panique, elle, a déjà gagné la population. Certains produits de base sont pris d'assaut dans les supermarchés, comme les pâtes, le riz, ou encore le papier toilette, pour lequel les clients vont même jusqu'à se battre...

Publicité

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

Progressivement les grandes chaînes de supermarchés, comme Woolworths et Coles, ont mis en place des limites d'achat sur certaines denrées essentielles. Elles ont franchi un nouveau cap en réservant la première heure d'ouverture de leurs magasins aux retraités et aux invalides, afin que ceux ci puissent faire leurs courses sans risques.

Initiative appréciée

L'initiative est très appréciée par ceux qui en bénéficient. C'est par exemple le cas de Dawn, une retraitée qui a, ce matin, trouvé presque tout ce qu'il lui fallait : « C'est formidable. De cette manière, on peut faire ses courses sans avoir à jouer des coudes et éviter les comportements agressifs... En plus le personnel est très gentil. »

Mais malheureusement, tous n'ont pas trouvé leur bonheur. Les stocks de certains produits n'ont pas pu être reconstitués à temps. C'est le cas de Denise, qui ressort du magasin les mains vides : « J'étais venue acheter du papier toilette mais il n'y en avait plus. J'ai dû prendre des serviettes en papier à la place, et en plus on n'a droit qu'à un seul paquet par personne. Je vais devoir revenir demain matin, en espérant en trouver. »

Comportement anti-australien

L'affaire est prise au sérieux jusqu'au sommet de l'État. Le Premier ministre Scott Morrison a aujourd'hui appelé la population à arrêter de piller les rayons des magasins, un comportement qu'il qualifie d'anti-australien.

A lire aussi: Chaleur et sécheresse: baisse inédite de la production agricole australienne

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.