Accéder au contenu principal

Corée du Nord: Pyongyang procède à de nouveaux tirs

Le président de la Corée du Nord Kim Jong Un surveillant un tir de missiles le 22 mars 2020. Depuis le début du mois de mars, la Corée du Nord a procédé à plusieurs tirs.
Le président de la Corée du Nord Kim Jong Un surveillant un tir de missiles le 22 mars 2020. Depuis le début du mois de mars, la Corée du Nord a procédé à plusieurs tirs. KCNA/via REUTERS

Pour la quatrième fois depuis le début du mois de mars, la Corée du Nord a procédé à des tirs de projectiles, vraisemblablement des missiles balistiques, en direction de la mer du Japon. 

Publicité

Les tirs de dimanche ont été réalisés dans le secteur de la ville portuaire de Wonsan, sur la côte est, et en direction de la mer du Japon ou mer de l'Est selon l'appellation coréenne, précise l'Agence France-presse.

« Une telle action militaire de la Corée du Nord est extrêmement inappropriée au moment où le monde entier a des difficultés en raison de la pandémie du Covid-19 », observe l'état-major interarmes sud-coréen dans un communiqué, en précisant que les projectiles semblaient être des missiles balistiques.

De son côté, le ministère japonais de la Défense ajoute que ces tirs ressemblaient à « des missiles balistiques » et précisé qu'ils n'étaient pas tombés dans les eaux japonaises ni dans la zone économique maritime exclusive du Japon.

Des essais qui interviennent que les discussions sur le dossier nucléaire entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sont dans une totale impasse et alors que Washington a proposé une aide à Pyongyang pour combattre le nouveau coronavirus.

À lire aussiEn pleine crise de coronavirus, la Corée du Nord tire deux missiles de courte portée

Pyongyang ne commente pas pour le moment ces tirs. La semaine dernière, elle avait dit avoir testé une nouvelle « arme tactique guidée », là où Séoul avait vu deux missiles balistiques de courte portée.

Une lettre de Donald Trump

Au lendemain des tirs de la semaine dernière, les médias du Nord avaient annoncé que le dirigeant Kim Jong Un avait reçu une lettre du président américain Donald Trump détaillant un projet visant à améliorer les relations bilatérales. Ce que des responsables de la Maison Blanche avaient confirmé, rapporte encore l'Agence France-presse.

Dans la lettre, Donald Trump expliquait « son plan pour propulser les relations entre la République démocratique populaire de Corée et les Etats-Unis et fait part de son intention de prêter assistance dans la lutte contre les épidémies ». Une allusion sans doute au Covid-19, d'après un communiqué diffusé par KCNA.

La Corée du Nord est un des rares pays au monde à ne pas avoir annoncé de cas de contamination sur son sol, même si au Sud, beaucoup sont persuadés que le Nord est touché.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.