Accéder au contenu principal

Coronavirus: les premiers expatriés européens font leur retour en Chine

Une hôtesse de l'air portant un masque prend la température des voyageurs à l'aéroport de Wuhan, le 29 mai 2020.
Une hôtesse de l'air portant un masque prend la température des voyageurs à l'aéroport de Wuhan, le 29 mai 2020. HECTOR RETAMAL / AFP

À cause de l’épidémie de Covid-19, les frontières de la Chine sont fermées depuis fin mars à tous les non ressortissants, même ceux détenteurs d’un visa. Mais vendredi 29 mai, pour la première fois depuis deux mois, un avion transportant des Européens - en grande majorité Allemands - s'est posé dans une ville proche de Pékin.

Publicité

De notre correspondante à Shanghai,

À bord de ce vol géré par la compagnie allemande Lufthansa siègent 200 passagers. Il s’agit principalement de dirigeants et d’employées d’entreprises allemandes ainsi que de leur famille. Tous étaient expatriés en Chine, mais avaient fait le choix, au plus fort de l’épidémie de coronavirus, de rentrer en Europe avant de se retrouver bloqués à cause des fermetures de frontières imposées par Pékin.

Dépistage systématique

Partis de Francfort, ils ont atterri à Tianjin à une centaine de kilomètres de la capitale chinoise, et ont dû se soumettre à un test de dépistage à leur arrivée. Ce vol, réservé aux personnes dont l’activité est jugée essentielle par Pékin a été négociée par la Chambre de Commerce allemande qui a mis en avant le besoin pour les deux pays de relancer leurs échanges économiques.

Début juin, ce seront les ressortissants de Singapour qui pourront à leur tour atterrir en Chine. De son côté, l’ambassade de France assure elle aussi être en train de négocier le retour des Français bloqués hors de Chine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.