Accéder au contenu principal
Chine

Hong Kong: la police procède à l’évacuation du principal site occupé

Deux militantes pro-démocratie dans le quartier d'Admiralty, le 11 décembre 2014 à Hong Kong.
Deux militantes pro-démocratie dans le quartier d'Admiralty, le 11 décembre 2014 à Hong Kong. REUTERS/Bobby Yip

Ce jeudi matin, la police a ordonné l’évacuation du principal site occupé par les manifestants pro-démocratie, le quartier d’affaires d’Admiralty. Des militants ont été interpellés. Les autorités procèdent dans le même temps au démantèlement des barricades. Cette opération fait suite à une décision de la Haute cour saisie par des commerçants et des compagnies de transports en commun.

Publicité

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

Alors que les manifestants commençaient presque à s’impatienter de ne rien voir se passer depuis ce matin, la police a fait une percée nette dans le campement du site d’Admiralty, aux alentours de 15h, heure locale. Elle démonte toujours actuellement les tentes, elle fait place nette et gagne du terrain. Derrière la police suivent des équipes qui ramassent tout, emportent et nettoient immédiatement. L’opération qui jusqu’à présent semblait très lente est désormais incroyablement rapide. Ce sont plusieurs dizaines de mètres de route qui ont été évacués en quelques minutes.

Le police ne rencontre aucune opposition pour l’heure. Pour la plupart des manifestants, c’est la fin d’une étape seulement. Mais tous sont déterminés à revenir, sous une forme ou sous une autre, pour obtenir gain de cause, à savoir un vrai système démocratique pour Hong Kong.

Cette décision d'évacuation émane de la Haute cour, saisie par des commerçants et des compagnies de transport en commun qui reprochent aux manifestants la paralysie de l'activité commerciale sur les sites occupés.

Le mouvement pro-démocratie est profondément affaibli depuis que trois de ses organisateurs se sont rendus à la police et ont appelé à la dispersion des manifestants, le 2 décembre dernier. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.