Accéder au contenu principal
Maldives

Un conseil des ministres sous-marin

Le ministre maldivien de la Pêche et de l'Agriculture Ibrahim Didi signe une déclaration appelant les pays à  réduire leur taux d'émission de gaz à effet de serre, lors d'un conseil des ministres sous-marin, le 16 octobre 2009.
Le ministre maldivien de la Pêche et de l'Agriculture Ibrahim Didi signe une déclaration appelant les pays à réduire leur taux d'émission de gaz à effet de serre, lors d'un conseil des ministres sous-marin, le 16 octobre 2009. Reuters/gourvenement maldivien

Le gouvernement des Maldives s'est littéralement jeté à l'eau ce samedi. Une initiative très préparée et médiatisée pour attirer l'attention du monde sur les implications du réchauffement climatique, à deux mois du sommet de Copenhague. « Nus devons décrocher un accord qui puisse permettre à tout le monde de survivre » a déclaré le président Nasheed à l'issue de l'opération.

Publicité