Accéder au contenu principal
Grippe

Le Nord s'engage à être solidaire du Sud

Neuf pays mettront 10% de leurs stocks de vaccins contre la grippe H1N1 à disposition de l'OMS.
Neuf pays mettront 10% de leurs stocks de vaccins contre la grippe H1N1 à disposition de l'OMS. Felix Ordonez/Reuters

Lors de la réunion du G20, neuf pays -dont les Etats-Unis et la France- se sont entendus pour offrir 10% de leurs stocks de vaccins contre le virus H1N1 pour aider les pays pauvres à lutter contre la pandémie.

Publicité

Première publication le 18/09/2009

L’Organisation Mondiale de la Santé a prévenu : il n’y aura pas assez de vaccins pour toute la population mondiale.

Or, les pays du Nord ont déjà commandé plus d’un milliard de doses aux laboratoires pharceutiques…pour une facture de plusieurs milliards d'euros, …une facture que les pays les plus riches sont évidemment les seuls à pouvoir régler. « Parce que les maladies ne connaissent pas les frontières », selon la formule utilisée par le président américain Barack Obama, neuf pays – les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Australie, le Brésil, l’Italie, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et la Suisse – mettront 10% de leurs stocks de vaccins à disposition de l’OMS. L’OMS qui sera ensuite chargée de les redistribuer dans les pays qui en ont le plus besoin. L’initiative a été dévoilée jeudi par Barack Obama, qui parlait au nom des huit autres pays. Sachant que la Norvège n’a pas encore confirmé sa participation ; mais devrait, selon les médias norvégiens, donner une partie de son stock à des pays d’Europe de l’Est. Les vaccins seront offerts au fur et à mesure des livraisons, lesquelles s’échelonneront tout au long de l’automne et de l’hiver.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.