Accéder au contenu principal
Cyclisme – Tour de France 2009

Tom Boonen peut prendre le départ

Le Belge Tom Boonen.
Le Belge Tom Boonen. Reuters

Tom Boonen participera au Tour de France 2009. La Chambre arbitrale du sport du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a autorisé le cycliste belge à prendre le départ de la Grande Boucle. Le coureur de la Quick Step était jugé indésirable en raison d’un contrôle positif à la cocaïne hors compétition. Les organisateurs ont pris acte de cette décision sans appel.

Publicité

(Première publicatioon le  03/07/2009 )

L’histoire ne s’est pas répétée : Tom Boonen ne manquera pas un autre Tour de France pour une affaire de cocaïne. Le cycliste belge, persona non grata, a obtenu gain de cause auprès de la Chambre arbitrale du sport du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Cette instance a autorisé le coureur de la Quick Step à prendre le départ de la Grande Boucle ce 4 juillet à Monaco. Les organisateurs avaient pourtant refusé d’accueillir Tom Boonen suite à un contrôle positif à la cocaïne hors compétition, en avril dernier. Tom Boonen s'est déclaré soulagé par cette issue et pas revanchard pour un sou : « La revanche, c'est quelque chose de stupide. Quand on veut gagner, il faut le faire pour soi et pas pour faire du mal àautrui. On ne fait rien de bon par revanche. »

ASO s’incline

Les dirigeants d’Amaury Sport Organisation (ASO) ont pris acte de cette décision sans appel. « La direction du Tour de France ne doute pas que la nouvelle chance qui est ainsi donnée au grand champion qu'est Tom Boonen, le conduira à adopter un comportement exemplaire durant l'épreuve », a glissé ASO dans un communiqué.

L’an passé, Tom Boonen avait dû renoncer au Tour pour une autre affaire de cocaïne. Cette fois, il a obtenu l'appui des instances sportives. Le CNOSF n’a pas encore motivé sa décision. Mais l’essentiel est ailleurs pour le champion de Belgique 2009. Il pourra tenter de reconquérir le maillot vert gagné en 2007 et disputera un beau duel de sprinteurs au Britannique Mark Cavendish.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.