Accéder au contenu principal
Athlétisme – Mondiaux 2009 (9e et dernière journée)

Mulaudzi la tête la première

Mbulaeni Mulaudzi (d) se jette sur la ligne pour devancer le Bahreïnien Kamel (c) et le Kényan Yego (g).
Mbulaeni Mulaudzi (d) se jette sur la ligne pour devancer le Bahreïnien Kamel (c) et le Kényan Yego (g). Reuters

Le Sud-africain Mbulaeni Mulaudzi a remporté le 800 m d'une courte tête après avoir mené de bout en bout. Victoire à l'arraché également pour l'Ethiopien Kenenisa Bekele sur 5000 m et après déclassement pour la Bahreïnienne Maryam Jamal au 1500 m dames. Pas de médaille pour la France dans les relais 4x400 m remportés par les USA chez les dames et les messieurs.

Publicité

(Première publication le 23/08/2009)

La performance du jour :
Comme chez les dames, le titre mondial du 800 m est revenu à l’Afrique du Sud. Mais si la victoire de Caster Semenya chez les dames a créé la polémique, celle de Mbulaeni Mulaudzi chez les messeiurs ne souffre pas la contestation. Comme souvent dans les grandes compétitions, ce double tour de piste a donné lieu à une bataille tactique et non à une épreuve de vitesse. Mulaudzi en est sorti vainqueur. En tête de bout en bout, il a résisté dans le final au Kenyan Alfred Yego et au Bahreïnien Yusuf Saad Kamel pour s’imposer en en 1’45’’29 avec 6 petits centièmes d’avance sur ses deux rivaux. Et au prix d’un beau plongeon sur la ligne d’arrivée.

La contre-performance :

Zéro médaille pour l’Italie et la Finlande à Berlin, les patries de Pietro Mennea et de Lasse Viren étaient habituées à mieux en athlétisme sur la scène internationale. Respectivement 10e et 18e au classement de tous les temps des Mondiaux (Ndr la France est 14e) Italiens et Finlandais rentrent bredouille de la capitale allemande.

Les champion(ne)s du monde :

- Mbulaeni Mulaudzi (AFS) : 800 m messieurs
- Kenenisa Bekele (ETH): 5000 m messieurs
- Angelo Taylor, Jeremy Wariner, Kerron Clement, LaShawn Meritt (USA) : 4x400 m messieurs
- Andreas Thorkildsen (NOR) : Javelot messieurs
- Maryam Jamal (BHR) : 1500 m dames
- Debbie Dunn, Allyson Felix, LaShinda Demus, Sanya Richards (USA): 4x400 m dames
- Brittney Reese (USA) : Longueur dames
- Bai Xue (CHI) : Marathon dames

L’athlète du jour :
Kenenisa Bekele a non seulement signé le premier doublé 5000 m -10 000 m chez les messieurs à des Championnats du monde, il a été époustouflant dans la dernière ligne droite en repoussant les assauts de l’Américain d’origine Kenyane Bernard Lagat. En grande difficulté et un court instant dépassé à moins de 100 m de l’arrivée, Bekele a puisé dans ses ressources pour reprendre la tête et passer la ligne en vainqueur, le plus beau final de ces Mondiaux dans les courses. Il s’impose dans le temps moyen de 13’17’’09, devant Lagat 2e en 13’17’’33 et le Qatari James C’Kurui 3e en 13’17’’78.

La phrase du jour :
« Je ne pensais pas qu'il allait être aussi gros et je croyais qu'il allait rentrer dans mon appartement »
a plaisanté Usain Bolt en acceptant un morceau du Mur de Berlin. Le cadeau fait une surface de 4,3 m2, pèse 2,7 tonnes et sera livré en Jamaïque par bateau dans les trois semaines à venir. D’ici à ce que les Pékinois offrent a posteriori à Bolt un morceau de la Muraille de Chine...

L’athlète français(e) :
Qualifiées pour la première fois en finale du 4 x 400 m depuis 2001, les Françaises ont tenu leur rang. Virginie Michanol, Aurélie Kamga, Symphora Béhi, Solène Désert ont fini 7e en 3’30’’16. On attendait mieux en revanche de leurs collègues masculins qui avaient signé le 2e temps des demi-finales. Leslie Djhone, Teddy Venel, Yannick Fonsat et Yoann Décimus n’ont pas fait mieux : 7e en 3’02’’65.

Le fait du jour :
L’Espagnole Natalia Rodriguez a été disqualifiée après sa victoire dans le 1500 m en 4’03’’36. Une décision justifiée car elle avait bousculé l’Ethiopienne Gelete Burka à 200 m de l’arrivée afin de s’approprier la corde. Initialement deuxième, la Bahreïnienne Maryam Jamal (4’03’’74) est championne du monde devant la Britannique Lisa Dobriskey, 2e en 4’03’’75 et l’Américaine Shannon Rowbury, 3e en 4’04’’18.  

L’anecdote du jour :
Bai Xue a apporté à la Chine sa première et seule médaille d’or à ces championnat du monde en remportant le marathon féminin lors de la dernière journée en 2h 25’15’’ devant la Japonaise Yoshimi Osaki (2h25’25’’) et l'Ethiopienne Aselefech Mergia (2h25’32’’). C’est un vrai conte de fée pour celle dont le nom - Bai Xue - signifie littéralement Blanche Neige en mandarin.

La photo du jour :

L'Américaine Brittney Reese s'envole: avec 7,10 m à son 3e essai, elle est championne du monde à la longueur.
L'Américaine Brittney Reese s'envole: avec 7,10 m à son 3e essai, elle est championne du monde à la longueur. Reuters

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.