Accéder au contenu principal
Afghanistan France

L'état-major français réorganise son dispositif en Afghanistan

Soldats français patrouillant près de Kaboul en Afghanistan.
Soldats français patrouillant près de Kaboul en Afghanistan. AFP

La plupart des 3 000 soldats français engagés au sein de la coalition vont être déployés à partir de ce dimanche à l’est de Kaboul. Ils seront regroupés au sein de la brigade La Fayette. L’état-major français veut ainsi que ses troupes soient plus efficaces pour sécuriser la région, mais qu’elles soient aussi plus à l’écoute des civils.

Publicité

 

La formation de la brigade La Fayette (TF/Task Force La Fayette) a fonctionné sur le principe des vases communicants. L’état-major des armées ne cesse de le répéter, la mise en place de cette brigade s'est faite à « effectif constant ». Il a donc fallu « transférer » tout le bataillon français de Kaboul et les équipes chargées de la formation de l'armée nationale afghane (OMLT) qui opéraient au sud de la capitale, vers la région est (RCE/Regional Command East). Un secteur situé à 80 km de Kaboul où la France était déjà très active, mais qui reste sous commandement américain.

Dans cette région 2 500 soldats seront répartis en deux bataillons (GTIA) opérant dans les districts de Surobi et de Kapisa, rejoints par une centaine de gendarmes français chargés de la formation de la police afghane. Le dispositif sera renforcé par un bataillon de 11 hélicoptères stationnés sur l'aéroport de Kaboul.
Ce « regroupement » permettra de renforcer l'efficacité et la coordination des forces françaises. Il simplifiera aussi la logistique puisque l'essentiel des forces seront stationnées au même endroit.

Pour autant la France n'ira pas faire « sa propre guerre » dans cette région de l'Afghanistan, elle continuera à travailler de concert avec ses alliés et à n'importe quel moment elle pourra faire appel à des moyens étrangers en cas de besoin.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.