Accéder au contenu principal
Eliminatoires CAN/Mondial 2010

Le Cameroun y est presque

Le Camerounais Achille Emana.
Le Camerounais Achille Emana. AFP

Le Cameroun s’est rapproché un peu plus du Mondial 2010 en triomphant du Togo 3-0 à Yaoundé grâce à des buts de Geremi, Makoun et Emana. Les Lions Indomptables conservent 1 point d’avance au classement sur le Gabon, vainqueur du Maroc 3-1 à Libreville. Camerounais et Gabonais sont d’ores et déjà qualifiés pour la CAN et joueront leur place à la Coupe du monde lors de la 6e et dernière journée.

Publicité

 

Cameroun - Togo 3-0
Cameroun : Gérémi Njitap (32e), Jean II Makoun (47e), Achille Emana (53e)

Le Cameroun s’est rapproché un peu plus du Mondial 2010 en triomphant du Togo 3-0 à Yaoundé. Les Lions Indomptables conservent 1 point d’avance au classement sur le Gabon, vainqueur du Maroc 3-1 à Libreville. Camerounais et Gabonais sont d’ores et déjà qualifiés pour la CAN et joueront leur place à la Coupe du monde lors de la 6e journée.

Mal partis dans ces éliminatoires combinées CAN/Coupe du monde 2010 après deux journées, les Camerounais se sont remis dans le sens de la marche en remportant, samedi à Yaoundé, leur troisième victoire consécutive dans le groupe A. Leur victoire 3-0 face à un Togo vite dépassé poinçonne leur billet pour l’Angola et leur entrouvre les portes du Mondial 2010, à condition d’éviter une catastrophe dans un mois au Maroc. Les premières minutes ne donnaient pas grand chose et c’est le Togo qui se montrait le premier dangereux sur coup franc mais le ballon passait au-dessus des buts Kameni (19e). Un feu de paille car, dès lors, le ballon allait rester camerounais.

Gérémi se rattrape

Jean II Makoun héritait d’un bon ballon d’Achille Emana mais écrasait sa frappe (20e). Puis c’était Emana qui était tout près d’ouvrir la marque mais qui tirait à côté (23e). Au plus fort de leur domination, les Lions obtenaient un pénalty. Gérémi s’avançait mais son tir était repoussé par Kodjovi Obilale, le gardien togolais. Le spectre du pénalty manqué par Pierre Womé contre l’Egypte qui avait privé les Camerounais du Mondial 2006 avait à peine le temps de ressurgir que Gérémi se rachetait presque immédiatement en poussant le ballon dans le but au terme d’une situation confuse devant le but togolais. En ouvrant la marque, le Cameroun avait fait le plus dur.  Avant la mi-temps, ils avaient deux nouvelle s occasions de marquer dont une par Eto’o et avec ce sore de 1-0, les Togolais s’en tiraient bien car l’emprise camerounaise avait été totale sur cette première mi-temps.

Au retour des vestiaires, les hommes de Paul Le Guen se mettaient d’entrée à l’abri. D’abord grâce à un exploit individuel de Samuel Eto’o qui servait Makoun dans des conditions idéales dans la surface pour le deuxième but (47e). Ensuite par l’intermédiaire d’Achille Emana qui surgissait devant la cage pour reprendre un ballon mal repoussé par Obilale et portait l’écart à 3-0 tout en soignant leur différence de but dans leur duel à distance avec le Gabon pour la première place du groupe. Hubert Velud, le nouveau sélectionneur français des Eperviers faisait alors sortir Emmanuel Adebayor, peu en vue dans cette rencontre et le score en restait là.

Neuf points sur neuf

Le Gabon s’étant imposé 3-1 face au Maroc, tout se jouera lors de la dernière journée pour le voyage à la Coupe du monde, Camerounais et Gabonais étant donc déjà assurées d’aller à la CAN en Angola au mois de janvier. Une victoire chez les Marocains le 14 novembre assurerait les Lions Indomptables d’une place en Afrique du Sud quel que soit le résultat obtenu par le Gabon face au Togo à Lomé. En prenant neuf points sur neuf possibles, dont six face aux Gabonais, depuis l’arrivée de Paul le Guen à la tête de las élection les Camerounais ont bien rétabli la situation. Reste à conclure dans un mois face à des Marocains qui sont la grande déception de ces éliminatoires dans la zone Afrique mais qui se battront pour une place à la CAN.

CLASSEMENTPointsBpBcDiff. butsMatches
1.Cameroun1072+ 55
2.Gabon  996+ 35
3.Togo  527-  55
4.Maroc  336-  35

Calendrier et résultats du 3e Tour, ici.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.