Accéder au contenu principal
Equipe de France

Les Bleus sans Vieira mais avec Cissokho face à l’Eire

Patrick Vieira en bleu.
Patrick Vieira en bleu. AFP

L’équipe de France de football jouera les matches de barrage pour le Mondial 2010 face à l’Eire (14 et 18 novembre) sans Patrick Vieira. Le milieu de terrain n’a pas été retenu par le sélectionneur Raymond Domenech qui a, en revanche, convoqué le Lyonnais Aly Cissokho.

Publicité

Cinq mois que Patrick Vieira n’a plus porté le maillot de l’équipe de France de football. Et l’ex-capitaine des Bleus (107 sélections) n’effectuera pas son « come-back » à l’occasion des matches de barrage pour le Mondial 2010 face à l’Eire (14 et 18 novembre).

Malgré un retour à la compétition et en grâce à l’Inter Milan, le grand milieu de terrain n’a pas totalement convaincu Raymond Domenech de son degré de compétitivité. Le sélectionneur a privilégié la continuité et confiera les clés de l’entrejeu au duo Jérémy Toulalan-Lassana Diarra. « Ça n'a pas été facile, ce n'est jamais facile, souligne Raymond Domenech. On a pesé le pour et le contre. Je souhaite qu'il joue régulièrement, qu'il apporte son métier et son expérience pour la Coupe du monde ». Mais tout dépendra de son temps de jeu en Serie A.

Aly Cissokho dans les 24

Le Lyonnais Aly Cissokho (d.) convoqué en bleu.
Le Lyonnais Aly Cissokho (d.) convoqué en bleu. Reuters

Seule nouveauté de la liste de 24 noms dévoilée ce 5 novembre, la convocation d’Aly Cissokho. Le latéral gauche de l’Olympique lyonnais a été préféré au Bordelais Benoît Trémoulinas pour pallier l’absence de Gaël Clichy, blessé. Il est aussi récompensé de son excellent début de saison. Peu de chance toutefois que l’ex-Gueugnonnais joue face aux Irlandais. Mais quoiqu’il arrive, c’est une mauvaise nouvelle pour le Sénégal. Cissokho pouvait également évoluer avec les Lions de la Teranga.

En attaque, Yoann Gourcuff effectue son retour de blessure tandis que Franck Ribéry, non rétabli, est encore absent. Quant à l'état de la cuisse droite de Thierry Henry, il n'est pas inquiétant selon Raymond Domenech. Enfin, le sélectionneur s’est encore montré évasif sur l’identité du futur titulaire dans les cages. Mais les récentes performances d’Hugo Lloris plaident en faveur du gardien lyonnais plus que de Steve Mandanda.

« Important pour toute une génération... »

Raymond Domenech a évacué toute forme de débat martelant que l'important, c'est de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde. Point. « L'objectif et l'importance de l'enjeu doivent remplacer tout le reste. Chacun doit avoir une seule préoccupation : se qualifier. Deux matches pareils à faire, c'est important pour toute une génération... » Pour celle de Cissokho comme pour celle de Vieira d'ailleurs.


Gardiens :
Cédric Carrasso (Bordeaux), Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille)
Défenseurs :
Eric Abidal (Barcelone/ESP), Aly Cissokho (Lyon), Patrice Evra (Manchester United/ANG), Julien Escudé (Séville/ESP), Rod Fanni (Rennes), William Gallas (Arsenal/ANG), Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Sébastien Squillaci (Séville/ESP)
Milieux :
Abou Diaby (Arsenal/ANG), Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Moussa Sissoko (Toulouse), Jérémy Toulalan (Lyon)
Attaquants :
Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), Karim Benzema (Real Madrid/ESP), André-Pierre Gignac (Toulouse), Sidney Govou (Lyon), Thierry Henry (Barcelone/ESP), Florent Malouda (Chelsea/ANG), Loïc Rémy
(Nice)

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.