Accéder au contenu principal
Etats-Unis

La Chambre des représentants a approuvé la réforme de la santé

L’adoption de la réforme du système de santé par la Chambre des représentants est un succès politique majeur pour le président Barack Obama.
L’adoption de la réforme du système de santé par la Chambre des représentants est un succès politique majeur pour le président Barack Obama. Reuters

La Chambre des représentants a adopté samedi par 220 voix contre 215 le projet de la réforme du système de santé, l'une des priorités du mandat de Barack Obama. Le président Obama a salué le « vote historique » de la Chambre basse et s'est dit « absolument confiant » sur le fait que le Sénat puisse approuver le plan.

Publicité

Il fallait 218 voix, c'est chose faite à l'issue de douze heures de débats. Mais il s'en est fallu de peu. Le vote a été serré à la Chambre des représentants en atteste le résultat final : le plan de réforme de la couverture santé de Barack Obama a obtenu 220 voix pour et 215 contre. Aucun représentant républicain n'a voté pour le projet de loi.

Ce vote offre au président Obama une première victoire au Congrès.
Réformer le système de la santé était une promesse de campagne du candidat Obama. L'objectif est de fournir une couverture maladie à des millions d'Américains qui en sont dépourvus.

Un projet défendu avec ferveur par le locataire de la Maison Blanche. Barack Obama s’était rendu personnellement au Capitole pour exhorter à nouveau les démocrates de voter sa réforme. Dans le camp démocrate ce vote à manifestement fait l'objet d'un marchandage pour obtenir le vote de récalcitrants. Les démocrates anti-avortement ont obtenu in extrémis l'adoption d'un amendement qui vise à renforcer l'interdiction de l'utilisation de fonds publics pour les avortements.

« Merci à la Chambre pour ce travail difficile, nous ne sommes plus qu'à deux étapes de l'achèvement de la réforme de l'assurance santé en Amérique », a commenté Barack Obama dans un communiqué après l’adoption du projet de loi. Le Sénat doit maintenant se prononcer sur le plan de réforme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.